8.2 C
New York
samedi, janvier 28, 2023
Home A La Une Modeste M’Bami, ancien societaire du PSG et OM, tire sa révérence à...

Modeste M’Bami, ancien societaire du PSG et OM, tire sa révérence à 40 ans

L’ancien milieu de terrain des lions indomptables du Cameroun est décédé à 40 ans des suites d’une crise cardiaque. Parti de Douala(Cité des Palmiers) pour son aventure footballistique en Europe, il a porté le maillot du PSG et de l’Olympique de Marseille il y a deux decennies.

Figure emblématique du Championnat de France, Modeste M’Bami s’est éteint ce samedi 7 janvier à l’âge de 40 ans. L’ancien milieu de terrain camerounais, passé notamment par Sedan, le PSG ou encore l’Olympique de Marseille est décédé des suites d’une crise cardiaque dans la ville du Havre où il résidait.

L’annonce du décès du footballeur international, qui a porté à 38 reprises le maillot de sa sélection nationale, est un choc pour le football français qui l’a vu grandir avant de devenir un des joueurs emblématiques de la Ligue 1 dans le courant des années 2000. Il s’était imposé au fil des années comme l’un des très bons milieux de terrain de l’élite. Sa gentillesse, son côté attachant et sa bienveillance étaient appréciés des gens qui l’ont côtoyé durant sa riche carrière.

Né à Yaoundé en 1982, Modeste M’Bami grandit dans des conditions difficiles dans la capitale camerounaise. « Je suis né dans un quartier très chaud de Yaoundé, nous racontait-il en 2004. Des grands frères avaient mille fois plus de talent que moi. Mais ils sont partis sur des chemins bizarres et ont fini par se faire tuer. C’est peut-être mon ange gardien qui m’a fait éviter certaines choses. J’aurais pu mal tourner. Pour mon père, magasinier dans une boîte d’import-export, il fallait aller à l’école. Il voulait nous protéger. Nous n’avions pas le droit d’aller sur la route, ni vers les autres. Je ne savais même pas que le terrain de foot était à 100 m de la maison. »

Il se forme au Cameroun, dans des tournois organisés par les brasseries locales, puis à la Kadji Sport Academy située à Douala, où il se fait repérer avant de poursuivre sa carrière professionnelle en France sous le maillot du CS Sedan Ardennes à partir de la saison 2000-2001. Alors que le club ardennais est relégué à l’issue de la saison 2002-2003, les prestations du milieu de terrain camerounais sortent du lot et Vahid Halilhodzic, qui vient tout juste d’être nommé entraîneur du PSG, en fait sa cible prioritaire pour renforcer son entrejeu à l’été 2003. Son volume de jeu et ses qualités de récupérateur en font un joueur précieux du dispositif parisien.

Le Havre, son dernier club

Dans la capitale, M’Bami forme aux côtés de Lorik Cana une solide paire de milieux défensifs, qui permet au PSG de terminer le Championnat de France à la deuxième place et de se qualifier pour la Ligue des champions la saison suivante. Sa progression fulgurante est finalement freinée par une blessure au péroné en décembre 2004.

Il disputera 101 matchs avec le PSG et remportera deux Coupes de France avant de changer de club. À l’été 2006, son transfert à l’Olympique de Marseille est vécu comme une trahison pour les supporters parisiens. Là-bas, il retrouvera son partenaire albanais… Lorik Cana, parti un an plus tôt, pour reformer le duo qu’il avait constitué dans la capitale.

Clin d’œil du destin, il dispute son premier match sous le maillot olympien face au PSG, sur la pelouse du Parc, face à ses anciens supporters. Il évoluera trois saisons du côté de la Canebière, alternant les hauts et les bas avant de poursuivre sa carrière en Espagne, en Chine, en Arabie saoudite et en Colombie. Il la terminera en Ligue 2 au Havre en 2016, dans un relatif anonymat.

Un titre olympique avec le Cameroun

Il restera également comme un joueur emblématique des Lions Indomptables de la génération Eto’o, avec lesquels il remportera les Jeux olympiques de Sydney en 2000. En inscrivant le but de la victoire face au Brésil de Ronaldinho en quarts de finale, à seulement 17 ans, il deviendra un héros local. Il comptera également une finale de Coupe des confédérations en 2003 face à la France et une finale de CAN en 2008.
Source: Leparisien.

Comments

0 comments

Most Popular

Diaf-Point: Albert Moutoudou sur l’impérative transition politique pour sortir le Cameroun de 40 ans de mauvaise gestion par Paul Biya

Albert Moutoudou, Président de l' UPC-MANIDEM etait invité de Diaf-Point, ce dimanche 15 Janvier 2023, s'articulant autour des points ci-après: -...

Noyade à l’hôtel Tresor de PK8 à Douala : une décision incompréhensible et grave de M.Oumarou, Chef de la Division Régionale de la police judiciaire...

Tony, de son vrai nom, TONYE AG ÉTIENNE LUCIANO, élève en classe de troisième au Lycée du Génie Militaire, n’ a pas...

Modeste M’Bami, ancien societaire du PSG et OM, tire sa révérence à 40 ans

L’ancien milieu de terrain des lions indomptables du Cameroun est décédé à 40 ans des suites d’une crise cardiaque. Parti de Douala(Cité...

La Bourgade de Ngomedzap en deuil : Sorcellerie ou intoxication alimentaire ?

Près de 12 personnes décédées selon un décompte nous étant parvenu par la Celcom de la mairie de Ngomedzap.

Recent Comments

Comments

0 comments