8.2 C
New York
samedi, décembre 3, 2022
Home Monde Le Président Emmanuel Macron à l'ONU le 20 septembre 2022 : Une amnésie...

Le Président Emmanuel Macron à l’ONU le 20 septembre 2022 : Une amnésie scandaleuse à l’endroit  de l’Afrique  dite francophone.

Très intrépide, hélas ayant une énorme difficulté à cacher sa nervosité, le président français Emmanuel Macron en s’exprimant à la tribune des Nations Unies,  a affirmé en évoquant la Russie dans la crise de l’Ukraine : « Ce à quoi nous assistons depuis le 24 février dernier est un retour à l’âge des impérialismes et des colonies. La France le refuse et recherchera obstinément la paix… La justice internationale devra établir les crimes et juger les coupables. »

Rien que ça !!! 

Un peu plus troublant,  quelques phrases plus haut,  le président français semblait avoir été touché par la « grâce » : « Et à cet instant, je pense à ceux qui se sont battus dans mon pays mais également partout dans le monde pour que, précisément, la France soit libre…. N’oublions jamais cette dette. Elle sert les intérêts de tous nos pays et nous montre le chemin de la paix… »

Monsieur Macron, nous africains, avons été surpris de vos propos dits avec autant d’emphase et de tentative de persuasion à cette auguste tribune. Nous ajoutons que nous serions encore plus heureux que vous puissiez enfin reconnaitre toute la puanteur que la France a méticuleusement entretenue depuis plus d’un siècle en Afrique dite francophone, pour ses intérêts sordides et bassement économiques au détriment de la vie de centaines de millions d’africains.

 Et oui, monsieur Macron, votre jeune âge ne vous dédouane pas des atrocités commises pas vos prédécesseurs. Vous êtes le président de la France !

Pour vous rafraîchir la mémoire, vous avez été interpellé à Yaoundé le 25 Juillet 2022 sur les exactions de l’armée française liées au Contentieux Historique Cameroun-France. Lors de ce dernier périple en Afrique, vous avez déclaré laconiquement, qu’avant de vous prononcer officiellement, il fallait d’abord créer une Commission d’historiens camerounais et français avec ouverture des archives.

À aucun moment vous n’avez évoqué le « 27 aout 1940 » date de l’indépendance effective des pays africains liés à la France Libre, qui en hommes émancipés étaient  venus vous « sauver » de la débâcle et la honte face au nazisme conquérant. Le général De Gaulle, après la guerre avait tôt fait « d’oublier » le rôle clé des africains dans la victoire de 1945 en imposant des indépendances iniques. De plus, en tant que Président français, vous avez « soigneusement oublié » que le Cameroun n’avait jamais été internationalement une de vos colonies, bien que traité officiellement comme tel par les vôtres.

À aucun moment de notre histoire commune, vos prédécesseurs et vous-même n’avez été capable de remercier le Cameroun et les autres pays africains, pour tous les apports  financiers et matériels mis à votre disposition. Que dire des rivières de sangs versés par ses valeureux fils pour la libération de votre France et de l’Europe du fascisme hitlérien ? Monsieur Macron vous « oubliez »  l’impérialisme français qui continue de confisquer  la monnaie de quatorze pays africains menottés depuis des décennies par le franc CFA.

Plus intéressant encore, dans une sortie pathétique et somme toute désespérée vous déclarez : « Le combat des non-alignés, c’était un combat pour la paix. Le combat des non-alignés, c’était un combat au service de la souveraineté des États pour l’intégrité territoriale de chacun. Le combat des non-alignés, c’est cela. Ceux qui se taisent aujourd’hui servent malgré eux ou secrètement, avec une certaine complicité la cause d’un nouvel impérialisme, d’un cynisme contemporain qui désagrège notre ordre international sans lequel la paix n’est possible »

Visiblement souffrant toujours de l’indigestion créée par  la position de l’Afrique sur la crise ukrainienne, condescendant comme à l’accoutumée, lorsqu’il s’agit de notre continent, vous vous positionnez en donneur de leçons.  Malheureusement  pour vous, face au géant russe, la pilule du mépris commence à devenir sérieusement amère ! L’horloge du temps étant entrain de tourner. Monsieur  Macron, vous savez que la « vache à lait – Afrique » est entrain de se tarir. La France insolente et dédaigneuse est entrain de perdre pied chez nous.

A titre de rappel, pendant plusieurs semaines, vous occidentaux, avez sillonné le monde en parlant de la famine des pauvres populations africaines tout en agitant le spectre de la « méchante » Russie qui ne laissait pas sortir les bateaux ukrainiens de leurs ports. Lorsqu’après de longues et difficiles négociations avec  implication de la Turquie et la « bienveillante » ONU, les bateaux ukrainiens sont sortis des ports, moins de 3 % de ces bateaux ont été dirigés vers l’Afrique. En même temps c’est cette « méchante » Russie qui, par la voix du Président Vladimir Poutine se dit prête à livrer gratuitement aux pays en développement dans le besoin, des centaines de milliers de tonnes d’engrais bloquées dans les ports européens.

Enfin, durant toutes ces dernières décennies, sous prétexte du réchauffement climatique, des « freins écologiques » se sont puissamment dressés contre le développement des pays en développement. Voilà qu’aujourd’hui l’écologie est mise en berne, vos pays embrassant, sans honte, de nouveau le bois, le charbon, les hydrocarbures et les vieilles centrales nucléaires en prévision d’un hiver qui s’annonce rigoureux. Comme quoi, ce qui compte pour vous monsieur le Président Macron, ce sont uniquement vos intérêts ! Vous avez oublié la survie de la planète au nom de laquelle, plusieurs décisions iniques contre les états en développement,  ont été prises, avec des mesures de rétorsion, faute pour eux d’obéir.

Monsieur Macron, pour la majorité des africains, cette guerre qui se déroule à quelques encablures de votre pays a désormais des relents de justice face au mépris et l’esprit de paternalisme que vous et vos prédécesseurs ont affiché vis-à-vis des pays africains francophones. 

Comme quoi avant de s’occuper de la paille dans l’œil de l’autre, il faudrait d’abord s’occuper de la poutre qui est dans son propre œil.

Dr Daniel YAGNYE TOM

Représentant spécial de l’UPC en Afrique centrale et Australe 

Président de l’Alliance Patriotique.

Comments

0 comments

Most Popular

Brésil : Lula da Silva de nouveau Président face au sortant Bolsonaro

L'ex-président brésilien (2003-2010), favori de l'élection depuis plusieurs mois, en est sorti vainqueur, malgré un scrutin ultra-serré face à son opposant conservateur...

LE TCHAD NOUS INTERPELLE ET ENVOIE UN MESSAGE INQUIETANT A TOUTE L’AFRIQUE

Yaoundé, le 22 Octobre 2022 ________________________ TOUS CES MORTS, PAR DIZAINES, POUR LE POUVOIR ?

Madagascar: Richard Randriamandranto, ministre des Affaires étrangères Malgache décline les raisons de son limogeage

Cette décision fait suite à son vote condamnant «les annexions illégales de la Russie sur l’Ukraine», lors de...

BRIGADE MOTORISEE DE LA GENDARMERIE NATIONALE: Un Gang de criminels économiques qui échappe au Tribunal criminel spécial (TCS)

De: SHANDA TONME ALERTE Mais qui donc les protège ? qui les soutiens ? qui leur demande de...

Recent Comments

Comments

0 comments