Accueil / Culture / Sud Soudan : Anok Yai fait le buzz sur les réseaux sociaux et devient mannequin
Publiée sur Instagram, la photo de la Sud-Soudanaise Anok Yai a fait le buzz et lui a permis de devenir mannequin.
© Getty Images/Art Green
Publiée sur Instagram, la photo de la Sud-Soudanaise Anok Yai a fait le buzz et lui a permis de devenir mannequin. © Getty Images/Art Green

Sud Soudan : Anok Yai fait le buzz sur les réseaux sociaux et devient mannequin

C’est une véritable success story. Celle de Anok Yai, une Sud-Soudanaise de 19 ans étudiante aux États-Unis. Une photo d’elle diffusée sur Instagram a fait le buzz et lui a permis de faire ses débuts dans le mannequinat.

Une photo ajoutée à la puissance des réseaux sociaux peut changer un destin. Fin octobre, lors d’une fête de rentrée à l’université de Plymouth State, dans l’État du New Hampshire, un photographe aperçoit une jeune femme d’une beauté saisissante.

Anok Yai, 19 ans, est étudiante en première année de biochimie. L’homme la prend en photo au milieu de la foule et diffuse l’image sur Instagram avec en commentaire : « Éblouissante ! » Regard profond, short en jean, haut noir transparent, le cliché fait le buzz et reçoit près de 17 000 « J’aime ». La popularité de l’étudiante monte en flèche. « Je suis passée de 150 à 8 000 followers en une journée. Ce soutien me dépasse », écrit-elle sur Twitter.

https://twitter.com/anok_yai/status/922226918606372864

Outre les commentaires extasiés, beaucoup d’internautes poussent pour qu’Anok Yai décroche un contrat de mannequin. « Mon téléphone a sonné rapidement et pendant très très longtemps », a-t-elle expliqué au Boston Globe. « Je ne comprenais pas pourquoi il y avait tant de battage. Je trouvais la photo normale. Je me demandais ce que les gens lui trouvaient », a déclaré Anok Yai.

Mais finalement, le vœu des internautes a été exaucé. L’étudiante a signé mardi 31 octobre 2017 avec l’agence internationale Next Models. La jeune sud-soudanaise confie que devenir mannequin avait toujours été un rêve. « Je ne pensais pas que ça serait un jour possible », dit-elle.

https://twitter.com/NextModels/status/925464888931241990

Comments

comments

test pub

Vérifiez également

« Die Stropers » (Les Moissonneurs), du réalisateur sud-africain Etienne Kallos.
Festival de Cannes 2018

Festival de Cannes : le Sud-Africain Etienne Kallos explore les fermiers afrikaners

Avec un sujet très sensible sur une famille afrikaner et sa résistance contre un environnement ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Please copy the string lBWhza to the field below: