Accueil / Monde / Jeux Olympiques 2018 : Kim Jong-un veut « poursuivre le réchauffement » avec Séoul
© KCNA vis KNS, AFP Le leader nord-coréen Kim Jong-un au Mont Paektu, point culminant de la Corée (photo non datée).
© KCNA vis KNS, AFP Le leader nord-coréen Kim Jong-un au Mont Paektu, point culminant de la Corée (photo non datée).

Jeux Olympiques 2018 : Kim Jong-un veut « poursuivre le réchauffement » avec Séoul

Le leader nord-coréen Kim Jong-un a salué lundi la qualité de l’accueil réservé par le Sud à sa sœur lors de sa visite historique à l’occasion des jeux Olympiques et jugé « important » de poursuivre la détente sur la péninsule.

Le leader de la Corée du Nord, Kim Jong-un, a loué une Corée du Sud avec laquelle il entend « poursuivre le réchauffement », après le retour des jeux Olympiques d’une délégation de hauts responsables nord-coréens, dont sa sœur, a rapporté lundi 12 février l’agence officielle nord-coréenne KCNA.

« Après avoir entendu le rapport de la délégation, Kim Jong-un a fait part de sa satisfaction quant à son contenu et dit que le Sud, qui a réservé un accueil particulier à la délégation de la Corée du Nord, était très impressionnant par ses caractéristiques », a écrit KCNA dans un bref compte-rendu de la rencontre, ajoutant que Kim Jong-un avait « exprimé ses remerciements » à Séoul.

L’agence a indirectement cité le dirigeant nord-coréen, affirmant qu’il était important de continuer à entretenir « le climat chaleureux de réconciliation et de dialogue » généré par les JO. Il a donné des instructions en vue de « mesures pratiques » permettant de garder cet élan, selon KCNA qui ne donne aucune précision sur ce que peuvent être ces mesures.

Détente spectaculaire

Les jeux Olympiques d’hiver de Pyeongchang ont favorisé une détente spectaculaire entre les deux Corées (techniquement toujours en guerre) après deux années de tensions extrêmes sur la péninsule. Le dirigeant nord-coréen avait rejeté pendant des mois les invitations de Séoul à participer aux JO, avant de faire volte-vace lors de son discours du Nouvel an.

Le président sud-coréen Moon Jae-in a ainsi rencontré samedi à Séoul le chef de l’Etat de Corée du Nord Kim Yong-nam, et la soeur de son leader, un dialogue historique malgré les avertissements de Washington sur « l’offensive de charme » olympique de Pyongyang.

Le Nord a effectué trois essais nucléaires  et des dizaines de tirs de missiles, affirmant être en mesure d’envoyer une bombe atomique sur le territoire continental américain.

Comments

comments

test pub

Vérifiez également

Le premier ministre italien Giuseppe Conte quitte le sommet européen de Buxelles, le 29 juin. ERIC VIDAL / REUTERS

Sommet de l’Union européenne : un accord sur les migrations a été trouvé

Le président du Conseil européen Donald Tusk a estimé vendredi qu’il était « beaucoup trop tôt ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Please copy the string ZgqVq8 to the field below: