8.2 C
New York
mercredi, février 28, 2024
Home Autres Articles Cameroun: 1 ans déjà que le journaliste Martinez Zogo a été assassiné

Cameroun: 1 ans déjà que le journaliste Martinez Zogo a été assassiné

Déclaration du Syndicat National des Journalistes du Cameroun. (SNJC)

Le 17 janvier 2023, l’homme de medias Arsène Salomon MBAMI ZOGO alias Matinez Zogo, Directeur général de Amplitude FM à Yaoundé, avait été porté disparu. Alors que la presse recoupait encore les informations, son corps nu avait été découvert le 22 janvier 2023 à Soa, portant les traces de sevices et tortures inhumains dans un état de putrefraction avancé.

Cette situation dramatique venait ainsi retrouver les cas non encore élucidés de Jules KOUM KOUM, Bibi NGOTA, Samuel WAZIZI, Ernestine OUANDIE, Rebecca Jemme.

Alors que l’instruction en cours au niveau du tribunal militaire de Yaoundé traîne en longueur, l’opinion, encore sous le choc subira le cas de Jean-Jacques OLA BÉBÉ retrouvé mort le 2 février 2023 près de son domicile à Yaoundé, et celui Anye NDE NSOH, journaliste en fonction à la radio Dream FM de Bamenda, tué par des hommes armés dans la soirée du dimanche 7 mai 2023. Des faits qui ont fait regressé le Cameroun de 20 points dans le classement mondial du respect de la liberté de presse.

Le SNJC inquiet :

Demande à toute la presse de maintenir la pression sur les autorités camerounaises afin que toute la lumière soit faite sur ces affaires en général et particulièrement celle de Martinez ZOGO dont la justice semble montrer des limites en termes d’indépendance :
C’est inacceptable !

Demande au Gouvernement Camerounais de mettre tout en oeuvre pour que, toute la vérité soit faite sur l’assasinat de Martinez ZOGO, afin que cesse cette impunité contre l’assasinat des journalistes installée au Cameroun. Il faut qu’un procès s’ouvre et que les coupables soient mis aux arrets. Que le changement de juge d’instruction dans l’affaire Martinez Zogo ne devienne pas le moyen choisi par le Gouvernement pour ne pas prendre ses responsabilités.

Recommande aux rédactions des médias audiovisuels d’organiser pendant la semaine, des plateaux avec cette commémoration dans le contenu ; A celles de la presse ecrite et cybernétique de consacrer au moins une « UNE » à cette commémoration.

Exige des membres du SNJC de renforcer la campagne de mobilisation et d’action en manifestant leur tristesse sur leurs statuts , en continuant de se vêtir en noir chaque mercredi.

Exorte une fois encore les pouvoirs publics à se sentir totalement comptables de la securité de la population en général et des journalistes en particulier.

Attire l’attention des travailleurs de medias sur la nécessité de se syndiquer pour inverser le rapport de force.

Que la solidarité de tous soit la garantie de la sécurité de chacun !

Douala, le 16 janvier 2024

Pour le BEN/SNJC
Marion OBAM
présidente

Comments

0 comments

Most Popular

Sénégal: des violents affrontements entre la police et l’opposition

Source: africanews La tension était à son comble ce vendredi à Dakar, la capitale du Sénégal. De violents affrontements...

CEDEAO: les dirigeants prient le Mali, Le Burkina Faso et le Niger de ne pas quitter le bloc

Source: africanews Les dirigeants ouest-africains exhortent leurs homologues du Mali, du Niger et du Burkina Faso à reconsidérer leur...

DÉFERLANTES HAINEUSES ANTI-SAMUEL ETO’O AU KAMERUN: le RAS-LE-BOL de Jean Marc SOBOTH

D’innombrables échanges téléphoniques avec les flibustiers anti-Eto’o sévissant sur la toile m’ont permis de dresser ce répertoire de réquisitoires — lisez sans...

Diaf Point avec Lova Nyemb Basson au sujet du viol et de l’ affaire Bopda: « même les prostituées ont droit au respect pendant l’acte...

Ecrivaine, Coach de vie, Professeure de langue et nous pouvons sans excès ajouter, qu’ elle est une survivante d’abus sexuels. Lova Nyemb...

Recent Comments

Comments

0 comments