8.2 C
New York
mercredi, février 28, 2024
Home A La Une Cameroun: une dizaine de civils tués et des militaires blessés à l'ouest...

Cameroun: une dizaine de civils tués et des militaires blessés à l’ouest du pays

Source: journal du Cameroun

Des hommes armés à bord de motos ont fait irruption dans le marché de Bamenyam. Ils ont exécuté des commerçants et incendié des boutiques.
Une attaque attribuée aux séparatistes anglophones des régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest a fait au moins neuf morts, dont une femme ce mardi 21 novembre 2023 au matin. Des assaillants ont débarqué sur la place du marché de Bamenyam dans l’arrondissement de Galim, département des Bamboutos, région de l’Ouest. Ils s’en sont pris aux commerçants. Outre les neuf personnes tuées, des hommes armés ont incendié au moins une dizaine de boutiques et emporté plusieurs motos. De nombreuses autres personnes ont été blessées à l’instar de deux éléments des Forces du maintien de l’ordre.

Cette autre tuerie se produit après les événements du 16 novembre dernier dans le même département. Deux camps s’opposant dans le cadre de la succession du chef de groupement Bagam, village voisin de Bamenyam, se sont affrontés. Au moins deux personnes ont trouvé la mort dans ce conflit et de nombreuses autres ont été blessées, dont les Forces du maintien de l’ordre parties pour une mission de restauration de l’ordre.

Par ailleurs, il y a deux semaines, les séparatistes ont attaqué des civils à Mamfe dans le département de la Manyu, région du Sud-Ouest. Ils ont massacré au moins 25 civils dont 19 hommes, cinq femmes et un enfant de huit mois. Les assaillants ont surpris des victimes en plein sommeil et ont incendié leurs maisons, tirant à bout portant sur des victimes qui ont réussi à s’échapper des flammes, a rapporté le porte-parole du gouvernement dans un communiqué.

Le département des Bamboutos fait l’objet de plusieurs attaques des séparatistes depuis le début de la crise dite anglophone en 2016. En août 2022 par exemple, près d’une dizaine d’éléments de l’armée régulière ont été tués, tout comme le 14 juillet 2021, deux gendarmes ont connu le même sort à Zavion. A Menfoung, entre le 29 et le 30 avril 2021, une attaque contre un poste militaire a fait quatre morts.

Le titre par la rédaction

Comments

0 comments

Most Popular

Sénégal: des violents affrontements entre la police et l’opposition

Source: africanews La tension était à son comble ce vendredi à Dakar, la capitale du Sénégal. De violents affrontements...

CEDEAO: les dirigeants prient le Mali, Le Burkina Faso et le Niger de ne pas quitter le bloc

Source: africanews Les dirigeants ouest-africains exhortent leurs homologues du Mali, du Niger et du Burkina Faso à reconsidérer leur...

DÉFERLANTES HAINEUSES ANTI-SAMUEL ETO’O AU KAMERUN: le RAS-LE-BOL de Jean Marc SOBOTH

D’innombrables échanges téléphoniques avec les flibustiers anti-Eto’o sévissant sur la toile m’ont permis de dresser ce répertoire de réquisitoires — lisez sans...

Diaf Point avec Lova Nyemb Basson au sujet du viol et de l’ affaire Bopda: « même les prostituées ont droit au respect pendant l’acte...

Ecrivaine, Coach de vie, Professeure de langue et nous pouvons sans excès ajouter, qu’ elle est une survivante d’abus sexuels. Lova Nyemb...

Recent Comments

Comments

0 comments