8.2 C
New York
samedi, décembre 3, 2022
Home Autres Articles Cameroun: travail des enfants, le gouvernement renforce sa stratégie

Cameroun: travail des enfants, le gouvernement renforce sa stratégie

C’était le fil conducteur des travaux de la cinquième session du comité national de lutte contre ce phénomène, présidés ce jeudi 21 avril 2022 à Yaoundé par le ministre du Travail et de la Sécurité sociale Grégoire Owona.

Les récentes estimations contenues dans le rapport des données statistiques de l’Organisation internationale du travail (OIT), donnent froid dans le dos. Environ 160 millions d’enfants dans le monde sont concernés par ce fléau. Au Cameroun, les responsables du Comité national de lutte contre le travail des enfants sont à pied d’œuvre pour l’éliminer du pays.
Hier, ils étaient réunis à Yaoundé pour les travaux de la cinquième session de cette instance. En ouvrant la séance, le ministre du Travail et de la Sécurité sociale, Grégoire Owona a invité les participants à prendre toutes les dispositions pour que les axes d’intervention qui ont été arrêtés connaissent des résultats concrets sur la base du calendrier fixé dans le plan nation de lutte contre le travail des enfants.

Le ministre Grégoire Owona est également revenu sur l’importance de cette réunion qui implique les administrations publiques, la société civile, les organismes indépendants et les partenaires. « La tenue de cette importante session constitue un témoignage incontestable d’une prise de conscience forte et responsable des pouvoirs publics face à la nécessité d’engager des actions dynamiques et concertées pour le travail des enfants », a expliqué le ministre.
Pour relever ce défi, le le Cameroun a développé plusieurs stratégies pour venir à bout de ce phénomène. Il a par exemple adopté en 2017, un Plan d’action national pour l’élimination des pires formes de travail des enfants (Panetec). Lequel plan traduit dans les faits, une réponse multisectorielle basée sur six axes stratégiques notamment : la législation nationale et l’application de la loi ; l’éducation ; la protection sociale ; la politique du marché de l’emploi et la responsabilité sociale des entreprises ; les préoccupations politiques transversales et la coordination de la gestion et du suivi du Panetec. Ce Plan d’action a fait l’objet d’une actualisation avec la pleine contribution des diverses administrations impliquées en 2020.

Recommandations

C’est donc pour évaluer les résultats enregistrés depuis la tenue de la session de plein droit tenue en novembre 2020, sur la mise en oeuvre du Panetec et sur d’autres activités connexes à la lutte contre ce fléau, que la 5e session ordinaire du Comité national de lutte contre le travail des enfants s’est tenue hier. Il s’est également agi pour les membres dudit comité, de formuler des recommandations pour l’intensification de la mise en œeuvre du Panetec. Car créé le 23 juin 2020, cet organe quadripartite est principalement chargé de faire des propositions pour la mise en œuvre coordonnée et efficace des politiques et actions gouvernementales, en vue de l’éradication du travail des enfants sur l’étendue du territoire national à l’horizon 2025.

Comments

0 comments

Most Popular

Brésil : Lula da Silva de nouveau Président face au sortant Bolsonaro

L'ex-président brésilien (2003-2010), favori de l'élection depuis plusieurs mois, en est sorti vainqueur, malgré un scrutin ultra-serré face à son opposant conservateur...

LE TCHAD NOUS INTERPELLE ET ENVOIE UN MESSAGE INQUIETANT A TOUTE L’AFRIQUE

Yaoundé, le 22 Octobre 2022 ________________________ TOUS CES MORTS, PAR DIZAINES, POUR LE POUVOIR ?

Madagascar: Richard Randriamandranto, ministre des Affaires étrangères Malgache décline les raisons de son limogeage

Cette décision fait suite à son vote condamnant «les annexions illégales de la Russie sur l’Ukraine», lors de...

BRIGADE MOTORISEE DE LA GENDARMERIE NATIONALE: Un Gang de criminels économiques qui échappe au Tribunal criminel spécial (TCS)

De: SHANDA TONME ALERTE Mais qui donc les protège ? qui les soutiens ? qui leur demande de...

Recent Comments

Comments

0 comments