Accueil / Politique / Présidentielle au Kenya : Raila Odinga renonce finalement au boycott
Raila Odinga, candidat battu à la présidentielle au Kenya, lors de sa conférence de presse à Nairobi, ce mercredi 16 août.
© REUTERS/Thomas Mukoya
Raila Odinga, candidat battu à la présidentielle au Kenya, lors de sa conférence de presse à Nairobi, ce mercredi 16 août. © REUTERS/Thomas Mukoya

Présidentielle au Kenya : Raila Odinga renonce finalement au boycott

La Commission électorale kényane a annoncé, ce mercredi, que les huit candidats ayant participé au scrutin du 8 août seront admis à se représenter lors du scrutin du 26 octobre, dont Raila Odinga. L’IEBC n’a pas tenu compte du retrait de l’opposant. Elle invoque le fait qu’il n’a pas rempli le formulaire de retrait officiel.

Raila Odinga n’a pas encore réagi aux annonces faites mercredi soir par l’IEBC, la Commission électorale. L’opposant kényan est, en ce moment, au Royaume-Uni. Il a pris un avion hier soir, a indiqué son porte-parole au journal kényan le Daily Nation. Et c’est du Royaume-Uni qu’il devrait justement se prononcer sur la situation politique au Kenya.

Une question se pose toujours : Raila Odinga va-t-il finalement participer ou non au scrutin du 26 octobre dans sa nouvelle configuration ? C’est-à-dire avec les huit candidats du premier scrutin et non plus seulement face à son rival, le président sortant, Uhuru Kenyatta.

Il ne faut pas oublier que l’opposant considère que l’IEBC n’a pas entrepris les réformes nécessaires pour organiser une élection crédible. C’est pour cette raison qu’il a choisi de poursuivre la bataille dans la rue plutôt que dans les urnes. La NASA, la coalition de l’opposition, a annoncé que de nouvelles manifestations auraient lieu tous les jours de la semaine prochaine.

La réponse des autorités kényanes ne s’est pas fait attendre. Les rassemblements sont désormais interdits dans le centre de Nairobi, la capitale, et d’autres grandes villes du pays. Et ce, jusqu’à la tenue du scrutin présidentiel du 26 octobre.

Comments

comments

test pub

Vérifiez également

Kengo Wa Dondo, président du Sénat (au centre avec une chemise bleue) a renvoyé le projet de loi électorale en commission (photo d'illustration).
© ©RFI/Sonia Rolley

RDC : le projet de loi électorale critiqué par l’opposition a été renvoyé en commission par le Sénat

Controverse en République démocratique du Congo autour du projet de loi électorale révisée. Le Sénat ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Please copy the string DAfuq5 to the field below: