8.2 C
New York
mercredi, février 28, 2024
Home Afrique Soudan: des obus tuent 15 personnes dans leurs maisons

Soudan: des obus tuent 15 personnes dans leurs maisons

Source: africanews

Au moins 15 civils ont été tués samedi par « des obus tombés sur leurs maisons » dans la capitale soudanaise Khartoum, théâtre de combats meurtriers entre l’armée et les paramilitaires depuis avril, a indiqué à l’AFP une source médicale.

Les corps des victimes sont arrivés à l’hôpital Al-Nao à Omdourman, une proche banlieue de Khartoum, a précisé cette source sous couvert d’anonymat.

La guerre entre l’armée dirigée par le général Abdel Fattah al-Burhane et les Forces de soutien rapide (FSR, paramilitaires) du général Mohamed Hamdane Daglo, a fait plus de 9.000 morts selon une estimation de l’ONG Armed Conflict Location & Event Data Project (Acled), considérée comme très largement sous-estimée.

Elle a aussi déplacé plus de 6 millions de personnes et détruit la plupart des infrastructures.

Incapables de prendre un avantage décisif depuis le début de la guerre, les deux camps piétinent mais aucun n’entend faire de concession à la table des négociations.

Des pourparlers entre les belligérants ont repris il y a quelques jours dans la ville saoudienne de Jeddah. Ils visent « à faciliter l’acheminement de l’aide humanitaire, à établir des cessez-le-feu et d’autres mesures de confiance, et à progresser vers une cessation permanente des hostilités », selon Ryad.

Les tentatives de médiation précédentes n’ont abouti qu’à de brèves trêves qui ont toutes été systématiquement violées.

Depuis des semaines, le FSR affirment progresser au Darfour, leur bastion historique frontalier du Tchad, où le conflit a pris une tournure ethnique, l’ONU enquêtant sur un possible « génocide ».

Samedi, les FSR ont annoncé avoir pris le contrôle d’une base militaire à El Geneina, chef-lieu du Darfour-Ouest, où une coupure des communications fait craindre de nouvelles atrocités.

Clementine Nkweta-Salami, coordinatrice humanitaire de la mission de l’ONU au Soudan, a estimé que les informations selon lesquelles « des civils sont pris dans les combats en cours » au Darfour rappellent « les événements survenus à El Geneina » en juin, quand des groupes de défense des droits et des témoins avaient fait état de massacres, de viols et de fosses communes.

La base militaire d’El Geneina est la troisième que les FSR affirment avoir conquis en une semaine, après celles de Zalingei, chef-lieu du Darfour central, et de Nyala, la capitale du Darfour-Sud.

La violence a poussé plus d’un demi-million de personnes à fuir le Darfour pour le Tchad voisin.

Le titre par la rédaction

Comments

0 comments

Most Popular

Sénégal: des violents affrontements entre la police et l’opposition

Source: africanews La tension était à son comble ce vendredi à Dakar, la capitale du Sénégal. De violents affrontements...

CEDEAO: les dirigeants prient le Mali, Le Burkina Faso et le Niger de ne pas quitter le bloc

Source: africanews Les dirigeants ouest-africains exhortent leurs homologues du Mali, du Niger et du Burkina Faso à reconsidérer leur...

DÉFERLANTES HAINEUSES ANTI-SAMUEL ETO’O AU KAMERUN: le RAS-LE-BOL de Jean Marc SOBOTH

D’innombrables échanges téléphoniques avec les flibustiers anti-Eto’o sévissant sur la toile m’ont permis de dresser ce répertoire de réquisitoires — lisez sans...

Diaf Point avec Lova Nyemb Basson au sujet du viol et de l’ affaire Bopda: « même les prostituées ont droit au respect pendant l’acte...

Ecrivaine, Coach de vie, Professeure de langue et nous pouvons sans excès ajouter, qu’ elle est une survivante d’abus sexuels. Lova Nyemb...

Recent Comments

Comments

0 comments