8.2 C
New York
jeudi, mai 30, 2024
Home Afrique Mali: le gouvernement malien lance un appel aux États-Unis pour l’arrêt de...

Mali: le gouvernement malien lance un appel aux États-Unis pour l’arrêt de la campagne de désinformation qu’ils mènent contre la Mali

Source: africanews

Les autorités maliennes ont appelé dimanche les États-Unis à cesser la campagne de désinformation qu’ils mèneraient selon elle.

Cette annonce intervient après les sanctions infligées par Washington à deux officiers maliens accusés d’avoir pris part à un massacre dans le centre du pays en 2022.

Le département d’État a annoncé la semaine passée des restrictions de visa contre Moustapha Sangare, alors commandant d’un régiment de commandos parachutistes, et du major Lassine Togola, commandant d’un bataillon de forces spéciales. Les deux hommes « étaient responsables d’éléments des forces armées maliennes qui ont mené les opérations à Moura », dit le département d’État.

L’ONU a accusé début mai l’armée malienne et des combattants « étrangers » d’avoir exécuté au moins 500 personnes en mars 2022 lors d’une opération antijihadiste à Moura. Les Occidentaux, dont les Américains, assurent que ces combattants étrangers sont des membres de la société de sécurité privée russe Wagner.

Le Mali dément la présence de Wagner et parle d’instructeurs de l’armée russe déployés au nom d’une coopération d’État à État. Elle a rejeté le rapport de l’ONU comme biaisé et affirmé que seuls des jihadistes avaient été tués à Moura, et aucun civil.

En même temps que les sanctions contre les deux commandants maliens, le Trésor américain a annoncé des mesures de rétorsion contre Ivan Maslov, qu’il présente comme le chef de Wagner au Mali.

Les États-Unis ont aussi accusé Wagner de chercher à se servir du Mali comme intermédiaire pour faire parvenir des armes à ses combattants en Ukraine.

Le gouvernement malien « a appris avec stupéfaction la décision unilatérale » du gouvernement américain de sanctionner les deux officiers maliens, « sur l’unique fondement du rapport des Nations unies », a dit son porte-parole, le colonel Abdoulaye Maïga dans un communiqué.

Le 25 mai, les Affaires étrangères maliennes ont « convié » l’ambassadrice des États-Unis Rachna Korhonen pour lui signifier « l’extrême gravité des fausses accusations portées contre la République du Mali », a-t-il dit.

Le gouvernement « est contrarié par ces actions qui impactent négativement la coopération bilatérale », a-t-il fait savoir. Il « lance un appel au gouvernement des États-Unis d’Amérique pour l’arrêt de la campagne de désinformation contre le Mali », a-t-il déclaré.

Le titre par la rédaction

Comments

0 comments

Most Popular

Cameroun/Drame à Nkozoa : Une Femme Tue l’Enfant de sa Voisine pour du Bois

ce 22 avril 2024 Un fait divers tragique s'est produit au quartier Nkozoa à Yaoundé, où une femme a commis l'irréparable...

Cameroun/Assassinat de Sylvie Louisette Ngo Yebel: Son Propre Fils Serait l’Auteur du Crime

Les premiers indices dans l'affaire du meurtre de la journaliste Sylvie Louisette Ngo Yebel pointent vers une conclusion des plus troublantes car...

Cameroun/Drame : Une journaliste assassinée à Yaoundé

le corps sectionné Le troisième arrondissement de Yaoundé, plus précisément le quartier Nsam, a été le théâtre d'une...

Cameroun: accusé de harcèlement par sa cheffe de Cabinet, Judith Espérance Nkouete Messah, Mouangue Kobila la licencie.

Source: Jeune Afrique Alors que le président de la Commission des droits humains du Cameroun est accusé de harcèlement...

Recent Comments

Comments

0 comments