8.2 C
New York
dimanche, avril 21, 2024
Home Afrique Lettre du Dr. Daniel YAGNYE TOM à Paul Biya, suite à son...

Lettre du Dr. Daniel YAGNYE TOM à Paul Biya, suite à son allocution au sommet Russie-Afrique de Saint-Pétersbourg

Luanda, le 04 août 2023
À son Excellence
Monsieur Paul BIYA
Président de la République Du Cameroun

Objet : «Votre allocution lors du Sommet Russie-Afrique A Saint-Pétersbourg en juillet 2023 »

Monsieur le Président de la République,

Alors que le Vice-président de l’UPC Ernest OUANDIE, assassiné le 15 Janvier 1971 par votre régime BDC-UC-UNC[1]RDPC, visitait la Russie au début de l’année 1959, vous venez d’effectuer, pour la première fois en 41 ans de pouvoir, un voyage en Russie avec une importante délégation gouvernementale. Durant ce « Sommet Russie Afrique« , après avoir remercié pour l’accueil chaleureux et fraternel, vous avez tenu à expliquer à “certaines personnes qui s’étonnent” de votre intérêt soudain ces derniers temps pour la Russie. C’est ainsi que vous avez saisi l’occasion pour remercier le président Vladimir PUTIN pour l’aide octroyée à l’Afrique pour la conquête de sa souveraineté, ensuite vous avez sollicité son intervention pour une émission de DTS, (Droit de Tirage Spécial) auprès du… FMI ! Avec vos remerciements au nom de l’Afrique en général, L’Alliance Patriotique, le phœnix qui renaît toujours des cendres et du Cameroun en particulier, vous avez voulu montrer que le problème de la souveraineté de l’Afrique était désormais résolu.

Cependant, cette tentative désespérée d’ignorer le contentieux historique France-Afrique et de cacher ce qui se passe ces dernières années dans le continent avec le début de la Résolution de ce Contentieux Historique au Mali, au Burkina Faso, en RCA et ces derniers jours au Niger, montre que tous les pays africains dits “francophones” font face aujourd’hui au même problème. Il s’agit de la conquête de la souveraineté politique économique et sociale. En effet, la France n’a octroyé que des autonomies en 1960, à la place de véritables indépendances aux pays africains francophones. Pour le cas du Cameroun, vous avez tenu à remercier le Président Vladimir PUTIN pour l’aide octroyée à l’UPC dans la conquête de notre indépendance jamais commémorée. Remerciements étranges dans un pays où les noms des illustres upécistes ne sont toujours pas célébrés, où l’UPC, principal artisan de notre indépendance, ne jouit toujours pas d’une existence légale encore moins d’un fonctionnement normal, avec certains de ses membres encore condamnés à l’exil politique.

 Monsieur le Président, que cache réellement ces “remerciements tardifs” au moment où la France-Afrique est en train de se fissurer de toutes parts et les pays “francophones” dénoncent et vomissent ce système que vous incarnez ? Comment comprendre votre choix de la Russie pour vous soutenir au niveau du FMI lorsque l’on sait le poids réel de ce pays dans la prise des décisions de cette institution internationale dans ce contexte de la guerre en Ukraine ? Il serait surprenant que vous n’ayez pas su “humer le sens du vent”, alors qu’un Nouvel Ordre financier se met progressivement en place. La Russie se bat pour un monde multipolaire, avec les BRICS pour un nouvel ordre financier mondial plus juste. Pour une première prise de contact, comment expliquer que vous suppliez pour une intervention auprès du FMI qui depuis sa création en juillet 1944, selon le président Lula, n’a pas su ni pu être à la hauteur des défis actuels du monde ? Cette organisation internationale n’a jamais eu comme objectif la lutte contre les inégalités et la pauvreté dans le monde. Il apparaît étrange que lors de votre L’Alliance Patriotique, le phœnix qui renaît toujours des cendres. participation au Sommet de Paris pour le nouveau pacte financier, vous n’avez pas su saisir la pleine mesure du changement qui s’opère, malgré les brillantes revendications et interventions de diverses personnalités, dont celles des présidents brésilien Lula Da Silva et Sud[1]africain Cyril RAMAPHOSA, sur les injustices et le caractère obsolète de la Banque Mondiale et du FONDS Monétaire International. En tant que “meilleur élève” de la France, vous voyez vos maîtres français progressivement abandonnés partout sur notre continent : le Mali, le Burkina Faso, la RCA et le Niger. Mais aux abois et obsédé par la perpétuation de votre régime au service de la France, vous ne vous souciez plus de vos propres contradictions, pourvu que le néocolonialisme français au Cameroun perdure à travers votre successeur. Car comment comprendre qu’un pays aussi riche que le nôtre soit réduit à être “pays pauvre très endetté” ? Récemment encore, l’agence de notation américaine a baissé de deux crans la note souveraine du Cameroun. Une annonce qui va impacter les levées de fonds sur les marchés financiers. Cette dégradation d’une note souveraine est sanctionnée par un coût accru de l’emprunt, les investisseurs exigeant des taux d’intérêt plus élevés pour compenser la hausse du risque perçu.

 Monsieur le Président, en ce qui concerne vos remerciements pour le soutien de la Russie lors de la lutte pour l’indépendance, il est crucial de rappeler qu’à cette époque (1945 – 1960), le parti en question était l’Union des Populations du Cameroun (UPC), dont vous avez, en votre temps, assimilé la résistance armée au terrorisme de Boko Haram qui sévit dans l’Extrême-Nord. L’UPC et ses organes internes avaient pour projet nationaliste la construction de la nation camerounaise. Pour contrecarrer ce projet, la France avait mis en place un système d’intégration à l’Empire français. Se qualifiant de République des droits de l’homme, elle avait écarté l’UPC de la scène politique nationale, afin d’octroyer au Cameroun une autonomie, en lieu et place d’une véritable indépendance. Ce pays n’a pas hésité à exterminer plusieurs centaines milliers de Camerounais, principalement des UPCISTES traqués et méticuleusement massacrés de 1955 à 1971 avec l’aide des Camerounais de votre famille politique. Il est judicieux de vous rappeler que vous êtes, sous l’onction de Louis-Paul AUJOULAT, aux affaires depuis 1962, à travers le régime BDC-UC-UNC-RDPC, régime qui est une émanation du colonialisme Français. Le principal adversaire de votre système était l’UPC dont les leaders valeureux ont été exterminés. Est-il besoin de rappeler ici que plus de 400 000 Camerounais furent massacrés, dont une grande partie par votre famille politique ? Ceci afin de permettre à la France de continuer jusqu’à ce jour, à puiser sans vergogne dans nos richesses ! De plus, votre silence frileux et coupable démontre sans aucun doute que vous n’auriez jamais pu être maintenu en place durant plus de 40 ans, sans l’onction suprême de la France.

Monsieur le Président, après l’intervention historique du président Ibrahim Traore du Burkina Faso sur la participation africaine dans la guerre contre le nazisme, vous avez perdu une magnifique occasion pour présenter “le Contentieux Historique Afrique-France ” en général, et Cameroun-France en particulier, en ne demandant pas l’aide du président PUTIN pour la réécriture de cette histoire avec l’inclusion de la participation décisive des soldats africains dans notre lutte commune contre le nazisme hitlérien. Oui ! Vous auriez dû évoquer la proclamation de l’indépendance politique et économique du Cameroun le 27 Août 1940 à Douala par le capitaine-colonel Leclerc. Proclamation qui fut le point de départ de la participation de plusieurs centaines de milliers d’Africains, dont plusieurs dizaines de milliers de jeunes camerounais durant la Deuxième Guerre Mondiale. Depuis des décennies, il existe ce Contentieux Historique entre le Cameroun et la France car le Cameroun n’a jamais été une colonie français. Pendant la Seconde Guerre mondiale, la France a exploité les richesses naturelles du Cameroun et a bénéficié du soutien des soldats camerounais et africains pour se libérer du nazisme. En 1945, alors que les nationalistes et les soldats camerounais réclamaient l’application de l’indépendance, le général L’Alliance Patriotique, le phœnix qui renaît toujours des cendres. Charles De Gaulle a décidé de spolier le Cameroun de son indépendance. La France a répondu par une répression meurtrière et brutale contre les populations dans leurs droits légitimes et fondamentaux. Les problèmes soulevés sont plus que jamais d’une actualité désastreuse. La France a imposé un système pernicieux depuis les années 50, qui a institué des comportements kleptomanes et pervers par la plupart de responsables camerounais. Tant que la racine du problème ne sera pas éradiquée, les mêmes causes de corruption reproduiront les mêmes manifestations de misères et de déchéances. La Résolution du Contentieux Historique Cameroun-France réclame l’indépendance réelle et la souveraineté du Cameroun.

Monsieur le Président, ce forum aurait été une occasion fantastique pour le Cameroun de mettre en avant l’œuvre et le parcours remarquables du général Abraham Petrovitch HANIBAL, devenu grâce à son intelligence remarquable, le général des armées du tsar Pierre le Grand et de son arrière-petit-fils Alexandre Pouchkine, père de la littérature russe moderne. Ce sont des figures emblématiques de l’histoire russe et fiers descendants du sultanat de Logone[1]Birni dans la région actuelle de l’Extrême-Nord du Cameroun. Ces personnages historiques, dont les liens avec le Cameroun sont indéniables, ont été jeté aux oubliettes. La participation du Cameroun à ce forum aurait été l’occasion idéale pour mettre en avant cette partie importante de son histoire et affirmer sa présence sur la scène internationale. C’est l’occasion de rappeler ici qu’il existe une ”Association Panafricaine pour l’Excellence, l’Éducation, le Développement et l’Amitié entre les Peuples – AP2EDA-APH”, qui œuvre sans relâche pour honorer la mémoire du général Abraham Petrovitch HANIBAL et de son arrière-petit-fils Alexandre Pouchkine. Ces deux personnalités historiques ont laissé une empreinte indélébile dans l’histoire de la Russie et de l’Afrique, et leur héritage continue d’inspirer de nombreuses générations. L’Alliance Patriotique, le phœnix qui renaît toujours des cendres. Monsieur le Président, Après 41 ans de pouvoir sans partage, pouvez-vous dire sincèrement au peuple camerounais que vous êtes fier de votre système de gouvernance et son fonctionnement ?
Serez-vous heureux de léguer cet héritage aux jeunes générations du Cameroun?

Pour l’Alliance Patriotique Et l’Union des Populations du Cameroun

Dr Daniel YAGNYE TOM
Président de l’Alliance Patriotique Représentant spécial de l’UPC en Afrique Australe et Centrale

Comments

0 comments

Most Popular

Cameroun/Assassinat de Sylvie Louisette Ngo Yebel: Son Propre Fils Serait l’Auteur du Crime

Les premiers indices dans l'affaire du meurtre de la journaliste Sylvie Louisette Ngo Yebel pointent vers une conclusion des plus troublantes car...

Cameroun/Drame : Une journaliste assassinée à Yaoundé

le corps sectionné Le troisième arrondissement de Yaoundé, plus précisément le quartier Nsam, a été le théâtre d'une...

Cameroun: accusé de harcèlement par sa cheffe de Cabinet, Judith Espérance Nkouete Messah, Mouangue Kobila la licencie.

Source: Jeune Afrique Alors que le président de la Commission des droits humains du Cameroun est accusé de harcèlement...

Sénégal: des violents affrontements entre la police et l’opposition

Source: africanews La tension était à son comble ce vendredi à Dakar, la capitale du Sénégal. De violents affrontements...

Recent Comments

Comments

0 comments