Accueil / Environnement / Kenya : le rhinocéros blanc en voie d’extinction
Trois rhinocéros blancs
Trois rhinocéros blancs

Kenya : le rhinocéros blanc en voie d’extinction

Le rhinocéros blanc du Nord s’éteint à petit feu. Il n’en reste que trois en captivité, dont un seul mâle qui s’appelle  »Soudan ». Il se trouve dans un sanctuaire au Kenya, qui tente par tous les moyens de préserver l’espèce.

 »Soudan » a 43 ans, ce qui est vieux pour un rhinocéros qui peut vivre jusqu’à 50 ans. Il représente la dernière chance de survie de son espèce.

Selon Richard Vigne, directeur du sanctuaire rhinocéros Ol Pejeta au Kenya, c’est le dernier mâle rhinocéros blanc du Nord qui reste sur la terre. Ce qui fait de lui le célibataire le plus recherché au monde.

Le rhinocéros blanc du Nord est une des deux sous espèces du rhinocéros blanc et le seul capable de survivre à l’état sauvage en Afrique centrale.

En 2009  »Soudan » a été emmené dans un sanctuaire au Kenya dans l’espoir de le faire s’accoupler avec les deux dernières espèces femelles …Mais cela n’a pas fonctionné.

Les scientifiques se sont donc tournés vers les techniques de reproductions artificielles comme la fertilisation in vitro. Un programme sur dix ans pouvant couter jusqu’à dix millions de dollars.

Un appel de fonds est donc lancé…En attendant Soudan est protégé 24h / 24 par des gardes armés.

Un rapport des Nations-Unies et d’Interpol indique qu’environ 1300 rhinocéros ont été illégalement abattus en 2015, uniquement en Afrique. Ces abattages alimentent principalement le marché asiatique.

Pour arrêter le braconnage ou le commerce illégal de l’ivoire, le Kenya a prévu de lourdes sanctions contre ceux qui se feront prendre la main dans le sac.

Comments

comments

test pub

Vérifiez également

Le microcèbe mignon (Microcebus murinus).
© cc Wikimédia / Gabriella Skollar et Rebecca Lewis

Madagascar : à la découverte du microcèbe, le plus petit primate au monde

Dans le Grand Sud de Madagascar, au milieu du bush épineux, entre des étendues de ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Please copy the string j5k2oB to the field below: