Accueil / Société & Santé / Crise anglophone au Cameroun : l’armée brûle des maisons au Mungo
Maisons et églises brûlées au Sud-Ouest au Cameroun
Maisons et églises brûlées au Sud-Ouest au Cameroun

Crise anglophone au Cameroun : l’armée brûle des maisons au Mungo

Le 6 avril 2018, le centre pour les droits de l’homme et la démocratie en Afrique (Maitre Agbor Balla Nkongho) a publié un rapport sur les églises brûlées, les maisons brûlées et une grand-mère brûlée à mort chez elle dans le village de mungo vendeur, dans la région du Sud-Ouest.

Le porte-Parole de l’armée Camerounaise, le colonel Didier Badjeck a rejeté ces événements et a dit :
“Nous n’avons non plus l’intention de répondre aux manœuvres d’intoxication et de diversion, c’est extraordinaire ces capacités que certains prétendus acteurs de la région peuvent avoir à maquiller la vérité, ou à la transformer. Que l’on nous présente les preuves de ces exactions prétendument opérées par nos forces »

Nous présentons par la présente au public, des photos de mungo vendeur, un petit village situé à environ 40 km de nguti à koupé-Manengouba. Des maisons complètement brûlées, un village totalement désert et des civils se cachant pour la sécurité dans les forêts.

—Agbor Nkongho
Centre pour les droits de l’homme et la démocratie en Afrique.

Comments

comments

test pub

Vérifiez également

Des réfugiés camerounais, ici à Bashu-Okpambe, dans l'Etat de Cross Rivers, au sud-est Nigeria, le 31 janvier 2018.
© PIUS UTOMI EKPEI / AFP

Cameroun : les réfugiés se trouvant au Nigeria repoussent l’aide humanitaire de Yaoundé

Les réfugiés camerounais au Nigeria écrivent au HCR pour dire non à l’aide humanitaire que ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Please copy the string MJUerN to the field below: