8.2 C
New York
mercredi, juillet 8, 2020

L’un des sept responsables de la FIFA arrêtés en Suisse le 27 mai à la demande des autorités américaines dans une affaire de corruption a été extradé le 15 juillet vers les Etats-Unis.

Festnahme eines Verdaechtigen in der Drogenszene der Stadt Zuerich am 17. September 2002. Polizisten der Spezialeinheit Turicum der Zuercher Stadtpolizei bei ihrer Arbeit in der Betaeubungsmittel-Szene auf der Strasse im Kreis 4 und 5 in Zuerich. (KEYSTONE/Gaetan Bally): FILM]
16.07 «Un des sept responsables de la FIFA arrêtés en Suisse a été extradé aux Etats-Unis le 15 juillet 2015», a indiqué l’Office fédéral de la justice (OFJ). 

«Un des sept responsables de la FIFA arrêtés en Suisse a été extradé aux Etats-Unis le 15 juillet 2015», a indiqué aux médias l’Office fédéral de la justice (OFJ). «Il a été pris en charge à Zurich par trois policiers américains qui l’ont escorté jusqu’à New York», a précisé l’OFJ. Sur demande de la personne concernée, Berne ne peut toujours pas confirmer officiellement son nom. Lors de sa première audition par la police cantonale de Zurich, après son arrestation le 27 mai, la veille du congrès de la FIFA, le responsable en question s’était opposé à son extradition vers les Etats-Unis. Mais le 9 juillet, il avait changé d’avis, à la suite de quoi l’OFJ avait donné son aval à l’extradition dans le cadre d’une procédure simplifiée. D’après Berne, le Parquet du district Est de New York soupçonne la personne extradée d’«avoir accepté d’entreprises commerciales sportives, et gardé pour lui, des pots-de-vin de plusieurs millions de dollars en échange de droits de commercialisation». «Ceux-ci portent sur des qualifications pour la Coupe du monde, sur des championnats régionaux ainsi que sur des championnats continentaux en Amérique du Nord et en Amérique du Sud», selon l’OFJ, qui souligne que «ces pratiques ont nui financièrement à deux confédérations continentales de la FIFA et à différentes associations nationales».

Rester en poste jusqu’à l’élection de son successeur
Interrogé par l’AFP, un porte-parole de l’OFJ, Raphael Frei, a expliqué que les auditions des six autres détenus «sont encore en cours». Les sept dirigeants anciens et actuels de la FIFA avaient été arrêtés à Zurich et placés en détention en vue de leur extradition sur demande des autorités américaines. Les demandes se fondent sur les mandats d’arrêt émis le 20 mai par le Parquet du district Est de New York, qui soupçonne ces personnes d’avoir accepté des pots-de-vin pour plus de 100 millions de dollars (95,6 millions de francs), selon Berne.

Les autorités suisses enquêtent aussi de leur côté sur les attributions controversées des Coupes du monde 2018 et 2022 à la Russie et au Qatar, respectivement. La tempête a poussé le président de la FIFA, Joseph Blatter, à démissionner quatre jours après sa réélection. Mais il a prévu de rester en poste jusqu’à l’élection de son successeur, qui n’est pas agendée avant fin 2015.

Comments

0 comments

Most Popular

Venezuela: les plateformes pétrolières paralysées faute de pouvoir écouler leur brut

source: Le Monde Les plateformes pétrolières du Venezuela sont complètement paralysées, faute de pouvoir écouler leur brut, notamment...

LE MONDE À L’HEURE DÉCOLONIALE : L’ESPACE PUBLIC MATÉRIEL ET IMMATÉRIEL EN QUESTION

Par Thierry Amougou L’esclavage a été aboli aux USA en 1865, mais George Floyd a été tué comme...

Cameroun: Jean Nkuete jette une mère en prison et investit son hôtel

Le cri d'un fils qui ne saurait nous laisser indifférents.Il s'appelle Christian Nisin, fils de Madelaine Owona. C'est un papier de lui,...

OPINION : DE QUOI S’ACCUSENT CEUX QUI TRAITENT ACHILLE MBEMBE D’ANTISÉMITE ?

Achille Mbembe a débuté son travail intellectuel par une thèse de doctorat dont le contenu n’a pas hésité à braver l’ordre dominant...

Recent Comments

Comments

0 comments