8.2 C
New York
lundi, mars 20, 2023
Home A La Une Propos Racistes et Xénophobes du président Tunisien : Le Pr Jean Claude...

Propos Racistes et Xénophobes du président Tunisien : Le Pr Jean Claude Shanda Tomne s’indigne

C’est dans une lettre s’adressant à l’ambassadeur de la République de Tunisie au Cameroun, que le président du Mouvement Populaire pour le Dialogue et la Réconciliation (MPDR) a manifesté sa protestation contre les propos xénophobes et Racistes du président Kaïs Saïed a l’endroit des migrants d’Afrique subsaharienne ,tenu lors d’une réunion du Conseil de sécurité nationale. En effet, le chef de l’État Tunisien a tenu des propos très violents à l’égard des migrants d’Afrique subsaharienne, allant jusqu’à les accuser de vouloir « modifier la composition démographique de la Tunisie ». Des déclarations qui ont suscité l’indignation et qui relancent la question du racisme dans ce pays de l’Afrique Septentrionale.

D’après nos confrères d’Actu Cameroun, Pr Shanda Tonme demande également au Ministre des Relations extérieures Camerounais, de convoquer l’ambassadeur de Tunisie au Cameroun. Dans une lettre s’adressant à Lejeune Mbella Mbella, le président de la commission indépendante contre la corruption et la discrimination pose des interrogations sur les dispositions prises pour assister nos compatriotes victimes de racisme, de traitements inhumains, ainsi que des discriminations de toute nature en Tunisie.

Retrouvez en intégralité les propos du Pr Shanda Tomne

Il vient toujours un temps où la justice s’impose, où les gouvernants après avoir été trop longtemps trompés par leurs collaborateurs et subalternes de tous les niveaux, se réveillent et découvrent la vérité, en manifestent leur autorité ultimement pour faire la lumière et réparer les torts. La bonne gouvernance c’est aussi le respect des citoyens par les gouvernants et vice-versa. Mais quand les gouvernants se murent dans un silence dédaigneux, orgueilleux et condescendant, ils allument des feux involontaires susceptibles à terme de déstabiliser la société. Shanda Tonme ______________

27 Février 2023 Le Médiateur Universel Président de la Commission

A SEM. L’AMBASSADEUR De la République de Tunisie au Cameroun ___________________

Protestation énergique contre les propos xénophobes tenus par la Président Kaied Saied le 21 Février 2023 ____________ Excellence Monsieur l’Ambassadeur, Votre pays la Tunisie, a toujours été un havre de paix et une lumière d’hospitalité, de libéralisme et de progrès, résultat d’une gouvernance de clairvoyance de même que d’une vision internationale à la fois humaniste, ouverte et dynamique. De cette posture voulue, travaillée et soignée par votre premier président, la grand patriarche Habib Bourguiba, vous avez gagné en rayonnement, en maturité et développement dans tous les secteurs, témoin les nombreuses personnalités qui se pressent dans vos prestigieuses formations médicales, mais aussi les simples gens en quête de voies salutaires de transit pour d’autres cieux. Excellence, De ce qui précède, j’en fais un devoir, de vous signifier de façon élégante mais véhémente, ma protestation plus que légitime, à la suite des propos d’une vexation quasiment universelle, tenues par le président de la République de Tunisie, SEM le Pr.Kaied Saied le mardi 21 février 2023, relativement à la présence dans votre pays de milliers d’Africains en détresse migratoire. En effet les flux migratoires constituent aujourd’hui un défi majeur lié à l’expansion des technologies, la densification des brassages humains et le besoin d’aventure, en relation avec la misère des uns contre l’opulence supposée des autres.

Le président tunisien, universitaire et juriste de surcroît, ne saurait ignorer cette réalité, sans verser dans des idéologies d’exclusion, de marginalisation et d’oppression, dont la finalité se traduit en racisme et en génocide. Aussi, tout en espérant qu’il s’est agi d’un moment d’égarement et de défaillance regrettable pour cet homme d’Etat pluriel, j’anticipe dans l’appréciation positive des rectifications très prochaines. Autant les Etats sont souverains dans l’édiction de leur politique envers les étrangers, autant ils ont l’obligation de respecter quelques normes internationales consensuelles.

SHANDA TONME Copie : MINREX

Comments

0 comments

Most Popular

Guerre en Ukraine –  Le cri d’alarme de Human Rights Watch pour les orphelins

Dans un rapport publié lundi 13 mars, L’ONG Human Rights Watch s’inquiète des conséquences de la guerre sur les orphelins et les...

Insécurité routière – Des malfrats sèment la terreur sur les axes routiers

Les populations riveraines ont découvert avec effroi ce week-end, la réactivation du phénomène des coupeurs de routes...

OSSENDE AFANA, UNE ETOILE QUI CONTINUE À LUIRE

Par Dr. Daniel YAGNYE TOM   Qui est Ossende Afana ? Que représente-t-il pour l’UPC, pour...

Sénatoriales 2023: Le RDPC renforce son hégémonie à la chambre haute du parlement

Les élections sénatoriales se sont déroulées ce dimanche 12 mars 2023 dans...

Recent Comments

Comments

0 comments