8.2 C
New York
jeudi, juin 30, 2022
Home Afrique Burkina Faso : Prison à vie pour Blaise Compaoré et ses complices...

Burkina Faso : Prison à vie pour Blaise Compaoré et ses complices dans le procès Sankara

L’ancien président du Burkina Faso, Blaise Compaoré, a été condamné à la prison à vie pour complicité dans le meurtre de son prédécesseur Thomas Sankara, lors d’un coup d’Etat en 1987, a décidé mercredi un tribunal militaire.

Le révolutionnaire marxiste Sankara a été abattu à Ouagadougou, la capitale de la nation ouest-africaine, à l’âge de 37 ans, quatre ans après avoir pris le pouvoir lors d’un précédent putsch.

Compaoré a été inculpé par contumace, ainsi que son ancien chef de la sécurité, Hyacinthe Kafando, qui a également été condamné à la prison à vie.
Tous deux ont précédemment nié toute implication dans la mort de Sankara, ainsi que 12 autres accusés dans le complot, dont trois ont été déclarés innocents mercredi.

« La Cour déclare Blaise Compaoré et Hyacinthe Kafando coupables d’atteinte à la sûreté de l’Etat, de complicité d’assassinat et de recel de cadavre« , a déclaré le tribunal dans son jugement, d’après RFI.

Compaoré a gouverné pendant 27 ans avant d’être chassé par un autre coup d’État en 2014 et de s’enfuir en Côte d’Ivoire, où il vivrait toujours.

Sankara, surnommé le « Che Guevara » de l’Afrique, a pris le pouvoir en promettant de lutter contre la corruption et les influences postcoloniales, dénonçant l’aide étrangère comme un mécanisme de contrôle.
Il a mis en place une vaccination de masse contre la polio, a interdit l’excision et la polygamie, et a été l’un des premiers dirigeants africains à reconnaître publiquement que l’épidémie croissante de sida constituait une menace pour le continent.

Ancien pilote de chasse, Sankara a gagné le soutien de l’opinion publique dans ce pays appauvri en vendant une flotte gouvernementale de Mercedes, en réduisant le salaire des fonctionnaires aisés et en interdisant les voyages d’État en première classe. Il a réduit son propre salaire, a refusé de travailler avec l’air conditionné et a fait son jogging à Ouagadougou sans être accompagné.

Ses détracteurs affirment que ses réformes ont restreint les libertés et n’ont guère enrichi les gens ordinaires. Mais l’admiration demeure.

Comments

0 comments

Most Popular

Cameroun : le calvaire des bannis de l’intérieur, déguerpissez!

De Cyrille Sam MBAKA. Des citoyens de ce pays, le nôtre, sont traités plus bas que terre.Comme des pestiférés....

Diaf-Point avec Me Alice Nkom : « imaginez vous Macron se déshabiller devant des médecins à l’étranger pour se faire soigner?

Invitée de Diaf-Point après sa récente sortie sur TV5 où elle n'est pas allée de main morte sur l'affaire Idrissa Gueye du...

Basket Africa League2022 : La Tunisie Champion d’Afrique

Les Tunisiens de l'US Monastir ont battu hier samedi soir les Angolais du Petro de Luanda 83-72 lors de la finale de...

Fortes pluies dans le Nord-Est du Brésil : Une quarantaine de morts et une cinquantaine de disparus

Des maisons inondées et détruites, des glissements de terrain et des catastrophes tels sont les conséquences néfastes des pluies torrentielles qui...

Recent Comments

Comments

0 comments