8.2 C
New York
mardi, novembre 30, 2021
Home Afrique Tchad : le président Déby pourrait rester au pouvoir jusqu’en 2033 seulement

Tchad : le président Déby pourrait rester au pouvoir jusqu’en 2033 seulement

Les députés tchadiens devaient adopter le 30 avril 2018 le projet de révision de la Constitution. Le nouveau texte controversé limite le nombre de mandats présidentiels mais donne les pleins pouvoirs au président.

Selon la nouvelle Constitution, le mandat du président n’est plus renouvelable indéfiniment au Tchad. Le chef de l’Etat pourra se faire élire deux fois de suite et pas plus.

Mais ce qui peut apparaitre comme une avancée démocratique n’est en fait qu’un trompe l’œil. Le président Idriss Déby, dont le 5 ème mandat expire en 2021, pourrait, s’il le souhaite, rajouter deux nouveaux mandats à son actif.

Régime présidentiel intégral
Le poste de Premier ministre a été supprimé et le nouveau texte de loi ne prévoit pas la création d’un vice-président contrairement à ce qui avait été évoqué lors d’un forum national en mars boycotté par l’opposition et une grande partie de la société civile.

Désormais, les ministres, nommés par le chef de l’Etat, prêteront serment devant lui. Le chef de l’Etat pourra aussi «déléguer certains de ses pouvoirs aux ministres».

Un passage en force ?
Le document, composé de 228 articles, prévoit de nombreuses autres réformes, notamment la réorganisation administrative. Mais pour l’opposition, il s’agit avant tout de pérenniser le pouvoir du président Déby.

L’opposition et une partie de la société civile avait demandé à ce que le texte soit adopté par référendum.

Un des principaux partis contestataires, l’Union nationale pour la démocratie et le renouveau (UNDR), déplore un «vote quasi mécanique» au Parlement, dans la mesure où le pouvoir possède une large majorité.

L’Eglise estime, elle aussi, que l’adoption de la Constitution par voie parlementaire «risque de fausser gravement les règles du jeu démocratique.»

Comments

0 comments

Most Popular

Cameroun: la double nationalité supposée de Samuel Eto’o en débat sur Diaf TV

Basés respectivement en France, au Cameroun et aux USA, - Amedee Dimitri Touko Juriste et Analyste Politique,- Hilaire HAME KOUE, Journaliste- Georges...

SYGERCAM Douala: entretien avec Yannick Guetse, Président de Bantu Development Initiative

Les contours et surtout l'intérêt du  Salon SYGERCAM (Synergie Germano Camerounaise) qui se tiendra du 13 au 16 Décembre 2021 à l’hôtel Best Western...

Daniel YAGNYE TOM au sujet du Cameroun: le pays dans l’impasse

1960 est considérée comme l'année "magique" du soleil des indépendances où la plupart des états de l'Afrique subsaharienne...

Synergies Germano-Camerounaises : entretien avec Yannick Guetse V.

Yannick Guetse Voufo, Président de l’Association Bantu développement initiative, nous parle de la deuxième édition des Synergies Germano-Camerounaises.

Recent Comments

Comments

0 comments