8.2 C
New York
lundi, septembre 20, 2021
Home Monde La perspective d'une victoire de Trump fera fuire certains américains vers le...

La perspective d’une victoire de Trump fera fuire certains américains vers le Canada

Alors que le candidat à la primaire républicaine Donald Trump a remporté sept États lors du « Super Mardi », le nombre de recherches concernant « un déménagement au Canada » a explosé sur Google.

Et si Donald Trump remportait la primaire républicaine, voire l’élection présidentielle américaine de 2016? Si cette question sonnait comme une plaisanterie il y a encore quelques mois, elle a pris aujourd’hui, à la lumière des récentes victoires du trublion milliardaire, une dimension bien plus sérieuse.

De quoi faire -apparemment- peur à de nombreux citoyens américains. Preuve en est, l’explosion de la recherche « Comment déménager au Canada » sur le moteur de recherche Google, mardi, alors que les résultats du Super Tuesday, qui consacraient la large victoire de Donald Trump face à ses adversaires républicains, venaient de tomber, explique le site Mashable.

Courbe montrant l'évolution sur le moteur de recherche Google de la recherche "Comment déménager au Canada" après les résultats du Super Tuesday.
Courbe montrant l’évolution sur le moteur de recherche Google de la recherche « Comment déménager au Canada » après les résultats du Super Tuesday. Capture Google Trends

Mardi soir, cette recherche progressait de +350% par rapport à sa moyenne, selon un employé de Google.

A minuit, elle explosait à plus de 1150%, avant de retomber, plus tard dans la nuit, autour de 500%.

Ici, la progression de chaque recherche en pourcentage.
Ici, la progression de chaque recherche en pourcentage. Capture Google trends/Mashable

Plus amusant encore, la majorité des recherches provenaient d’un seul État, le Massachussets, où Donald Trump a remporté une très large victoire, avec 49% des votes. Coïncidence ou preuve supplémentaire que la volonté de déménager est réelle, le site du gouvernement Canadien « rencontre des problèmes techniques » qui pourraient être liés à une affluence inhabituelle, note encore Mashable. Des problèmes qui sont d’ailleurs toujours présents à l’heure ou ces lignes sont écrites.

"Vous pouvez rencontrer des retards lors de la navigation sur le site. Nos équipes travaillent pour résoudre le problème. Merci pour votre patience"
« Vous pouvez rencontrer des retards lors de la navigation sur le site. Nos équipes travaillent pour résoudre le problème. Merci pour votre patience » Capture du site du gouvernement Canadien

À noter également, la proposition d’un site web canadien, qui promettait d’accueillir sur une île tous les Américains opposés à Donald Trump s’il était élu président. À l’origine simple blague, l’initiative a rencontré un énorme succès.

South Park avait (presque) tout prévu

Comme des internautes facétieux l’ont remarqué, cette volonté manifeste de quitter le pays en cas de victoire de Donald Trump fait écho à un épisode de South Park, Where My Country Gone [Où est passé mon pays, NDLR]. Dans ce dernier, Donald Trump devient président, non pas des États-Unis, mais du Canada. De nombreux Canadiens décident alors de quitter leur pays pour rejoindre la ville américaine de South Park. Furieux, Monsieur Garrison, l’un des professeurs des héros de la série, décide de les expulser et de construire un mur pour s’en protéger. Sauf qu’un mur a été construit… par Donald Trump.

Avant même la diffusion de l’épisode, de nombreux fans de la série plaisantaient déjà sur le fait qu’ils quitteraient les États-Unis si Trump remportait la présidentielle 2016, rapporte CBC.

« La semaine dernière, je blaguais sur le fait que je déménagerais au Canada si Trump était élu président. #SouthPark vous êtes toujours à la page ».

« Cher Canada. Je voulais juste te prévenir qu’une vague d’immigrants américains va te déferler dessus en cas de victoire de Trump ».

« Oui, un mur sera bien construit si Trump est président. Mais il sera construit au Canada pour nous protéger #Trump2016 »

Comments

0 comments

Most Popular

ALPHA CONDÉ : « JE RESTE ENCORE LE PRÉSIDENT ÉLU DE LA GUINÉE »

© Source : Mondafrique Aux émissaires de la Communauté économique des États d’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) qu’il recevait lors...

Le Cameroun de Biya : quarante ans d’une confiscation tribale du pouvoir

© 2021 – Icicemac. All Rights Reserved. En 40 ans d’un régime hypercentralisé, archaïque, autoritaire et patrimonial, Paul Biya le...

Mirabelle Christelle Lingom sur les fabrications sordides et diffamantes de Jean.L Batoum et Clotaire Nguedjo

Elle a perdu le sommeil depuis quelques semaines après que des activistes proches du PCRN aient entrepris sur la toile, une véritable...

Spécial Diaf Débat: révélations de Paul Chouta sur les auteurs de la publication de sa sex tape

Ils cristallisent le fait d'actualité de cette dernière semaine au Cameroun. Si Martin Camus Mimb a fini par exprimer ses excuses aux...

Recent Comments

Comments

0 comments