8.2 C
New York
mardi, octobre 19, 2021
Home Société & Santé Ghana : Une explosion fait 100 morts.

Ghana : Une explosion fait 100 morts.

Les personnes tentaient d’échapper à de fortes pluies et s’étaient réfugiées près des pompes à essence pour s’abriter
Près d’une centaine de personnes sont mortes dans l’incendie d’une station-service à Accra. Les personnes tentaient d’échapper à de fortes pluies et s’étaient réfugiées près des pompes à essence pour s’abriter. Selon les premières déclarations des secouristes, des véhicules et des corps calcinés étaient à même le sol sous une pluie battante. Il a fallu plusieurs heures de travail aux sapeurs-pompiers, arrivés tardivement sur les lieux, pour circonscrire les flammes. Un premier bilan faisait état d’une quarantaine de morts, avant d’être très vite revu à la hausse. « Plus d’une centaine de personnes ont perdu la vie, selon les sources hospitalières. Les sources de cette explosion ne sont pas encore connues avec précision. Certains évoquent les forts orages et la pluie diluvienne qui s’est abattue sur Accra depuis mercredi. Les torrents auraient causé un court-circuit entraînant une explosion d’une citerne garée près de la station essence où s’étaient également abrité de la pluie plusieurs dizaines de personnes. « Il y a eu une station essence qui a pris feu. Il y a eu de l’eau qui est rentrée dans les cuves. L’essence est remontée à la surface et comme il y avait des voitures qui faisaient la queue, avec des moteurs allumés, il y a eu des étincelles et le feu a pris. Dans la nuit, il y a eu l’armée et la police qui ont essayé d’intervenir pour essayer de limiter les dégâts. » Soutient des témoins approchés par l’Afp.

art_incendie-85eba
Le président du Ghana, s’est rendu sur place et n’a pu que déplorer le très lourd bilan du sinistre. «Ces pertes humaines sont catastrophiques et presque sans précédent. De nombreuses personnes ont perdu la vie et je ne trouve pas mes mots », a déclaré le chef de l’État, John Dramani Mahama. Sur place, des dizaines de motos calcinées étaient visibles jeudi et témoignaient de la violence de l’incendie. Le sinistre semble même s’être propagé à un bus plein de passagers stationné à proximité immédiate de la station-service. D’après des habitants du quartier, cela faisait plusieurs jours que cette station était remplie en permanence de gens cherchant à s’abriter des pluies torrentielles. Ces pluies ont fait déborder les égouts et la chaussée longeant la station-essence de la Ghana Oil Company (GOIL) était entièrement inondée au moment des faits. Quand l’incendie s’est propagé au niveau des pompes à essence, qui ont explosé, les passants avaient de l’eau jusqu’aux genoux, ont rapporté des témoins. Une partie des victimes seraient ainsi mortes noyées en tentant de s’enfuir. La déflagration, très puissante, a été entendue et vue dans plusieurs quartiers de la ville. Le président Mahama a promis que des mesures préventives seraient prises à la suite de cette catastrophe pour éviter de nouvelles inondations, un problème récurrent dans la région au moment de la saison des pluies. Trois de jours de deuil ont été déclarés.

Comments

0 comments

Most Popular

L’ingéniosité architectural africain

 Ijeoma Ndukwe BBC News Si les pyramides d'Égypte sont connues dans le monde entier, une...

KENYA: discrédit sur la police après l’évasion d’un tueur en série

AFP/VOA Trois policiers kényans ont été arrêtés et présentés à un juge jeudi pour répondre de la fuite d'un...

LYBIE: la traite négrière se poursuit dans les camps de détention

Rédaction Africanews Malgré l’insécurité qui y règne, la Libye demeure un point de passage important pour des dizaines de...

GUINEE: nettoyage spectaculaire dans les rangs de l’armée

 Diawo Barry JEUNE AFRIQUE Le président de la transition a mis à la retraite une quarantaine d’officiers...

Recent Comments

Comments

0 comments