8.2 C
New York
samedi, décembre 3, 2022
Home A La Une AMBASSA ZAND Dieudonné sur Diaf-tv: la justice camerounaise n'est pas libre

AMBASSA ZAND Dieudonné sur Diaf-tv: la justice camerounaise n’est pas libre

©La rédaction avec AllainJules.com

DIAF-TV. D’ici, on entend déjà les miasmes, les accusations sans fondement, les invectives les plus abjectes dans un dossier fortement technique que la plupart des Camerounais ne maîtrise point… L’affaire de l’ancien ministre Dieudonné Ambassa Zang (DAZ) et ancien député de la Mefou et Afamba est complexe.

Nous avons essayé de plonger dans les méandres même de la justice camerounaise, de l’administration, aussi, pour essayer de déceler le vrai du faux, le bon grain de l’ivraie, sans toutefois porter un jugement.

Après avoir parcouru la centaine de pages du dossier, consciencieusement, nous espérons que les questions posées à notre invité valent le détour. Sans langue de bois, ni juge, ni partie. Selon le ministre DAZ, après cet entretien, ses détracteurs et dénonciateurs, toutes dents dehors, et les spécialistes de l’esbroufe seront plus qu’aux aboies. La tambouille ne marchera plus. Les extrémistes de la pensée unique – c’est un euphémisme – n’ont plus une seule carte en main. Il jure son innocence. Il accuse ses ex collègues, attaque et révèle l’anachronisme de l’accusation avec un calendrier biaisé…

Tout d’abord, considérant que la France fait partie du dossier, DAZ argue que, puisque c’est ce pays qui a financé le projet de l’affaire dite du Pont du Wouri, il n’aurait jamais eu droit à son exil sur place. Il s’en explique et tente de déconstruire les accusations portées contre lui. Il dénonce le traitement univoque de son dossier par l’Etat camerounais et la justice de son pays. Il fustige les raccourcis hâtifs qui, selon lui, relèvent simplement de ce qu’on appelle dans le jargon de l’intelligence économique relatif au conflit par l’information, d’art de l’incertitude ou code paradoxal pour flouer les Camerounais.

Ancien ministre camerounais des Travaux publics, M. DAZ relate l’acharnement dont il a été victime durant et après ses fonctions. Voire les deux documents ci-dessous:



Vidéo partie1:






Vidéo partie2:

A la suite d’une panne passagère du système d’insonorisation, nous avons involontaire recupéré un bruit désagréable entre les minutes 23 et 32 de cette deuxieme partie. Pour le minimiser, merci de réduire le volume pendant l’écoute de cette partie là. Nos sincèreres excuses pour le désagrément causé.




Comments

0 comments

2 COMMENTS

Most Popular

Brésil : Lula da Silva de nouveau Président face au sortant Bolsonaro

L'ex-président brésilien (2003-2010), favori de l'élection depuis plusieurs mois, en est sorti vainqueur, malgré un scrutin ultra-serré face à son opposant conservateur...

LE TCHAD NOUS INTERPELLE ET ENVOIE UN MESSAGE INQUIETANT A TOUTE L’AFRIQUE

Yaoundé, le 22 Octobre 2022 ________________________ TOUS CES MORTS, PAR DIZAINES, POUR LE POUVOIR ?

Madagascar: Richard Randriamandranto, ministre des Affaires étrangères Malgache décline les raisons de son limogeage

Cette décision fait suite à son vote condamnant «les annexions illégales de la Russie sur l’Ukraine», lors de...

BRIGADE MOTORISEE DE LA GENDARMERIE NATIONALE: Un Gang de criminels économiques qui échappe au Tribunal criminel spécial (TCS)

De: SHANDA TONME ALERTE Mais qui donc les protège ? qui les soutiens ? qui leur demande de...

Recent Comments

Comments

0 comments