Accueil / Société & Santé / Nécrologie: le professeur Kapet De Bana, figure historique du nationalisme Camerounais, lutteur infatiguable s’en est allé
KapetDebana

Nécrologie: le professeur Kapet De Bana, figure historique du nationalisme Camerounais, lutteur infatiguable s’en est allé

Le Comité Exécutif du Conseil National pour la Résistance-Mouvement Umnyobiste (CNR-MUN) est peiné d’informer l’ensemble des milieux politiques et associatifs au Cameroun, en Afrique et dans le monde, de la disparition ce15 Septembre 2015 en France, de l’illustre Professeur Kapet De Bana, Président de la Ligue Camerounaise des Droits de l’Homme (LCDH) et du Conseil Mondial de la Diaspora Panafricaine.

Courant Mai 2015, le Professeur Kapet De Bana a été victime d’un AVC, qui lui a ôté l’usage de la parole. Depuis lors il était resté hospitalisé dans divers hôpitaux Parisiens. Son état de santé s’est très vite dégradé ces temps derniers et le camarade Kapet De Bana s’est éteint à l’Hôpital Brousse en Banlieue Parisienne, le 15 /9/2015 vers 14 heures.

Le Professeur De Bana a quitté son Cameroun natal dans les années 1950, à l’aube de la vingtaine, persécuté par l’administration coloniale pour son engagement nationaliste dans l’Union des Populations du Cameroun. Homme de principe et de caractère, il refuse de rentrer au Cameroun après l’amnistie générale proclamée par Paul Biya pour tous les prisionniers et exilés politique, au debut des annés 1990, la qualifiant de ‘mascarade’.Il meurt sans avoir pu remettre les pieds dans son Cameroun qu’il aimait tant, mais gardant toujours l’espoir de pouvoir y retourner un jour, surtout après le ‘renversement du régime néocolonial et sanguinaire du dictateur criminel Paul Biya’, comme il aimait le marteler dans ses conférences, aux quatre coins du monde!

Le Professeur De Bana a séjourné, avec d’autres leaders de l’UPC en exil, au Ghana, en Guinée Conakry en Côte d’Ivoire et en France. Après le ‘Non’ de Sekou Touré à De Gaulle, les Francais quittent la Guinée emportant jusqu’aux stylos à billes. Des intellectuels progressistes africains prennent le chemin de la Guinée pour soutenir le jeune Etat Guinéen indépendant. Kapet De Bana est de ces intellectuels pragmatiques. A Conakry, il est pendant plusieurs années, le Doyen de L’Ecole Nationale d’Administration. Mais le Prof. De Bana est arrêté pour ‘complot’

​, par le régime de Sékou Touré, aux débuts des années 1970 et passe 10 ans emprisonné au Camp Boiro, en compagnie de dizaines d’autres cadres Guinéens et étrangers, dont Diallo Telli, le tout premier Secrétaire Général de l’OUA.

Kapet De Bana est Co/fondateur de près d’une douzaine d’Organisations Politiques et humanitaires dont la célèbre Union Interafricaine des Droits de l’Homme (UIDH) basée à Ouagadougou, La Ligue Camerounaise des Droits de l’Homme (LCDH), Le Conseil Mondial de la Diaspora Panafricaine, Le Collectif des Organisations Démocratiques des Camerounais de la Diaspora, pour ne citer que celles là.

Le Prof. Kapet De Bana laisse à la jeunesse Africaine un héritage politique et spirituel immense qui sera certainement lourd à porter. l’Un des projets qui lui tenait le plus à coeur et pour lequel il s’est beaucoup investi dans les dernières années de sa vie, était le Projet De L’encyclopedie Politique, Sociale et Culturelle de l’Afrique Contemporaine et du Monde Noir dont le but selon lui, est de rétablir la vérité historique sur l’Afrique et lutter contre la désinformation idéologique et culturelle dont sont victimes les peuples noirs.

Le Professeur De Bana avait souhaité se son vivant avoir des obsèques publiques avec la participation de ses amis des milieux politiques et associatifs qu’il cotoyait. Le Conseil National pour la Résistance-Mouvement Umnyobiste prendra toute sa place dans ces obsèques et rendra un hommage mérité au disparu, à la dimension des rôles politique, spirituel et moral que de défunt a joués dans la naissance et la vie et le developpement du Mouvement Umnyobiste dont il fût sans conteste l’un des inspirateurs.

En attendant le programme des obsèques, le Comité Exécutif du Conseil National pour la Résistance-Mouvement Umnybiste (CNR-MUN) présente ses condoléances les plus émues à toute la famille biologique, politique, idéologique et spirituelle du Professeur Kapet De Bana. Le Mouvement Umnyobiste s’incline sur la mémoire d’un Homme altruiste, grand leader et militant panafricaniste qui a devoué toute sa vie à la lutte pour la libération du Cameroun et de l’Afrique et contribué à la formation politique, idéologique, intellectuelle et spirituelle de plusieurs générations d’Africaines et d’Africains. Il va beaucoup nous manquer. Que son âme repose en paix.

Honneurs et gloire éternelle à celles et ceux qui luttent!

La lutte continue

Unis et solidaires, nous vaincrons!

Tene Sop

Secrétaire Général du Conseil National pour la Résistance –

Mouvement Umnyobiste (CNR – MUN)

tenesop@gmail.com

Comments

comments

test pub

Vérifiez également

3ee440fb2a1b99993d8c6c3bc30f0fe97d24c8d6-592x296-1507970059

Maroc : un Américain interpellé pour « exploitation sexuelle de mineurs »

La police marocaine a annoncé vendredi soir l’arrestation d’un ressortissant américain recherché par Interpol pour ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Please copy the string 4lPLJU to the field below: