8.2 C
New York
dimanche, septembre 20, 2020
Home Sports Mondial 2018 : Lappé Bangoura, l'ancien sélectionneur de la Guinée, juge la...

Mondial 2018 : Lappé Bangoura, l’ancien sélectionneur de la Guinée, juge la prestation du Maroc

Battu par le Portugal (0-1), le Maroc est déjà éliminé de la Coupe du monde 2018 en Russie. Lappé Bangoura, l’ancien sélectionneur de la Guinée, pointe du doigt ce qui a manqué aux Lions de l’Atlas pour passer les poules.

Le Maroc a de la suite dans les idées. Battu par l’Iran (0-1) suite à un coup de pied arrêté, il a cédé face au Portugal de Ronaldo sur un corner. La sanction est imparable : les Lions de l’Atlas sont déjà éliminés. Pour Lappé Bangoura, l’ancien sélectionneur de la Guinée (2016-2018), ils peuvent avoir des regrets…

Jeune Afrique : Encore une fois, le Maroc a perdu à cause d’un coup de pied arrêté…

Lappé Bangoura : Ce n’est pas normal. Il y a un corner pour le Portugal, et quand on sait que dans la surface rôde un joueur de classe mondiale comme Cristiano Ronaldo, il faut être extrêmement attentif et rigoureux. Or, Ronaldo a bénéficié d’une faute de marquage… Il y a un vrai problème concernant les coups de pied arrêtés pour les Africains.

Ce but précoce a-t-il un peu plus fait douter les Marocains ?

Ce n’est jamais très bon pour le moral d’encaisser un but aussi rapidement. Cela a mis les Portugais en confiance. J’ai eu l’impression que la seule présence de Ronaldo était un handicap pour la défense marocaine. Après ce but, le Maroc a proposé des choses intéressantes. Techniquement, il y a de la qualité dans cette équipe. Mais les Lions ont eu trop tendance à vouloir procéder en passes courtes, ce qui laissait le temps nécessaire aux Portugais pour se replacer. Dans le contenu, le Maroc est capable de proposer de bonnes choses.

Les Marocains ont beaucoup couru, pas toujours utilement

C’est surtout en seconde période qu’il a montré son meilleur visage…

Oui. Il a réussi à se procurer de bonnes occasions. Il est tombé sur un bon gardien et sur une bonne défense adverse, expérimentée. Le Portugal s’est montré moins dangereux en seconde période. Il a misé sur sa capacité à garder le ballon, à casser le rythme. Les Marocains ont beaucoup couru, c’est vrai, mais pas toujours utilement. Le Portugal a mieux maîtrisé la gestion du temps.

Le Maroc est éliminé. Peut-il avoir des regrets ?

Il laisse échapper au moins un point face à l’Iran, qui ne lui était pas supérieur. Il perd contre le Portugal, alors qu’il pouvait prendre un point… Donc oui, il peut être déçu. Bien sûr, dans ce groupe, l’Espagne et le Portugal sont supérieurs, mais avec un peu plus de rigueur, de concentration, les Marocains pouvaient espérer mieux. Je les ai trouvés parfois nerveux. Même leur sélectionneur, Hervé Renard, est un peu sorti de son match pour discuter avec les arbitres…

Comments

0 comments

Most Popular

Christian Tchounda, Président du MCDEC était l’invité du Point Diaf-TV

Après un 1er Symposium qui se tint l'année dernière au Salon Anatole France de Levallois- Pérret, le MCDEC (Mouvement des Cadres Dirigeants...

CAMEROUN: LE 22 SEPTEMBRE 2020, NOUS ACCEPTERONS LE SACRIFICE SUPRÊME AFIN QUE LA PATRIE TRIOMPHE !

Camerounaises, Camerounais, Très chers compatriotes, Amis du Cameroun,  Au moment où le peuple camerounais rend hommage à...

UDC-Cameroun: les révélations de Cyrille Sam Mbaka sur les raisons de sa démission du parti

En total désaccord avec le processus ayant abouti à la désignation de sa camarade de partie, Patricia Tomaino Ndam Njoya à...

Recent Comments

Comments

0 comments