Accueil / Afrique / Massacre de migrants ghanéens en Gambie : des ONG accusent Yahya Jammeh
Yahya Jammeh (image d'illustration). Selon des ONG, les migrants ont bien été massacrés par les «junglers», la milice qui recevait ses ordres directement de l'ancien président gambien.
© REUTERS/Carlos Garcia Rawlins/Files
Yahya Jammeh (image d'illustration). Selon des ONG, les migrants ont bien été massacrés par les «junglers», la milice qui recevait ses ordres directement de l'ancien président gambien. © REUTERS/Carlos Garcia Rawlins/Files

Massacre de migrants ghanéens en Gambie : des ONG accusent Yahya Jammeh

Au Ghana, des organisations de défense des droits de l’homme et des familles de victimes demandent, ce mercredi, l’ouverture d’une enquête et des poursuites contre l’ancien président gambien Yahya Jammeh – aujourd’hui en exil en Guinée équatoriale – pour l’assassinat de plus de cinquante migrants ouest-africains dont 44 ghanéens en juillet 2005. Human Rights Watch et l’ONG Suisse Trial ont enquêté sur ce massacre. Leurs nouveaux éléments de preuves relancent l’affaire.

Comments

comments

test pub

Vérifiez également

Bibou nissack

Procès du MRC: Bibou Nissack rend compte de l’audience du 28 février 2019

Habeas corpus – Compte rendu de l’audience du 28 février 2019 Olivier Bibou Nissack Avec ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Please copy the string naNsym to the field below: