Accueil / Afrique / Maroc : des chutes de neiges inhabituelles dans le désert sur les dunes et les palmiers
Neige au Maroc
Neige au Maroc

Maroc : des chutes de neiges inhabituelles dans le désert sur les dunes et les palmiers

De la neige sur les dunes de sable et les palmiers : les villes de Zagora et Ouarzazate, aux portes du désert dans le sud marocain, sont actuellement recouvertes d’un épais manteau blanc, phénomène météorologique inhabituel dû à une vague de froid venue du nord de l’Europe.

Des images qui ont fait le tour des réseaux sociaux montrent ces deux villes et celle de Taroudant, dans le sud du royaume également, sous la neige.

“La dernière fois qu’il a neigé à Zagora, c‘était dans les années 1960! Ici, on est plus habitué aux vagues de chaleur et à la sécheresse qu‘à la neige (…) c’est la stupéfaction chez les habitants”, a déclaré mardi à l’AFP un résident de Zagora, une localité située à près de 700 km de Rabat, par-delà le massif du Haut-Atlas.

Depuis le week-end dernier, une intense vague de froid touche le Maroc -la deuxième en quelques semaines et a déclenché des chutes de neige inhabituelles sur des régions arides du pays.

On n’a pas toujours l’habitude de voir la neige dans ces régions. Cela est dû à une masse d’air froide en provenance de l’Europe du nord qui est descendue jusqu’au désert

“On n’a pas toujours l’habitude de voir la neige dans ces régions. Cela est dû à une masse d’air froide en provenance de l’Europe du nord qui est descendue jusqu’au désert”, a expliqué à l’AFP Houcine Youaabeb de la Météorologie nationale. Selon lui, “le froid se maintiendra jusqu‘à jeudi”

L’intérieur du pays, plus habitué aux hivers rigoureux avec ses grands massifs montagneux, est également touché par cette vague de froid.

AFP

Comments

comments

test pub

Vérifiez également

Des mesures de sécurité sont prises à l'entrée de l'hôpital de Wangata où sont traités les malades atteints d'Ebola, à Mbandaka, le 20 mai 2018.
© JUNIOR KANNAH / AFP

Ebola en RDC : à Mbandaka, l’hôpital de Wangata en première ligne

En attendant la finalisation de la mise en place du centre de traitement d’Ebola à ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Please copy the string u42rU2 to the field below: