Accueil / Culture / Madagascar : le père Pedro, prêtre des bidonvilles, appelle à l’insurrection
xq5x3k-L

Madagascar : le père Pedro, prêtre des bidonvilles, appelle à l’insurrection

Venu en France présenter son nouvel ouvrage « Insurgez-vous ! » (Éditions du Rocher), le père Pedro Opeka s’est arrêté dans les locaux du « Monde » où il a répondu en direct aux questions des journalistes du « Monde Afrique » et des internautes, vendredi 9 juin.

Ce père lazariste, âgé de 68 ans, a créé en 1989 l’association Akamasoa (« les bons amis », en malgache) afin de venir en aide aux plus pauvres des pauvres, ceux qui tentaient de survivre dans la décharge d’Andralanitra, située à une dizaine de kilomètres du centre-ville d’Antananarivo, la capitale de Madagascar.

Comments

comments

test pub

Vérifiez également

CIV-lepointsur.com (Abidjan, le 4-6-2017) A l’issue d’une compétition qui enregistrait 26 candidates, le samedi 3 juin 2017, Maguy Mandjalia Gbané, la représentante de la région du Zanzan lors du concours national de beauté a été élue avec 14,50% du vote, Miss Côte d’Ivoire 2017.

Agée de 21 ans, la candidate au brassard N°13 qui succède à Memel Esther est  haute de 1,85 mètre et est étudiante 2e année de Gestion commerciale. Pendant une année durant, elle aura la lourde charge de représenter la Côte d’Ivoire sur toutes les scènes de beauté.

La nouvelle reine de la beauté ivoirienne est accompagnée par Miss Darlene Kassem (13,43%), Miss Konaté Akissi Ericka (12,83%), Miss Sanogo Elena (12,11%) et Miss Carole Koffi (11,96%), respectivement 1ère, 2ème, 3ème et 4ème Dauphine.
Ephraïm Aboubacar

Côte d’Ivoire : Maguy Mandjalia Gbané remporte l’élection Miss Côte d’Ivoire 2017

A l’issue d’une compétition qui enregistrait 26 candidates, le samedi 3 juin 2017, Maguy Mandjalia ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Please copy the string 3h1ZNv to the field below: