Accueil / A La Une / Les démocrates lancent une enquête sur Trump
Trump

Les démocrates lancent une enquête sur Trump

    Des parlementaires américains enclenchent une vaste enquête sur le président et exigent des documents auprès de ses proches.

    Avec ces documents, les démocrates veulent enquêter sur des soupçons d’« entrave à la justice, de corruption et d’autres abus de pouvoir de la part du président Trump, ses associés et des membres de son administration», a précisé la commission judiciaire de la Chambre des représentants.
    Une enquête «bidon», a réagi Donald Trump tout en affirmant qu’il «coopérait» avec toutes les enquêtes en cours. Il a du même coup de nouveau rejeté les soupçons de collusion avec la Russie lors de la campagne présidentielle de 2016.

    Le président de la commission judiciaire Jerry Nadler «a ouvert une enquête honteuse (…) sur des allégations fausses et rebattues sur lesquelles le procureur spécial et des commissions dans les deux chambres du Congrès ont déjà enquêté», a réagi la porte-parole de la Maison Blanche Sarah Sanders. «Les démocrates harcèlent le président pour détourner l’attention de leur programme radical, qui est de faire des Etats-Unis un pays socialiste, de tuer des bébés après leur naissance, et de promouvoir un « Green New Deal » qui détruirait l’emploi et mettrait l’Amérique en faillite», a-t-elle lancé.

    La commission judiciaire a notamment contacté Allen Weisselberg, directeur financier de la Trump Organization, l’avocat personnel du président Jay Sekulow, d’anciens responsables de la Maison Blanche comme Steve Bannon, Sean Spicer et Hope Hicks, ainsi que le fondateur de WikiLeaks, Julian Assange. Elle somme également le groupe d’édition American Media International (AMI) de livrer tout document ayant trait au possible achat de droits exclusifs de témoignages dans le but d’étouffer des affaires concernant Donald Trump depuis juin 2015. Ces demandes semblent liées aux témoignages de deux femmes, Stormy Daniels et Karen McDougal, qui affirment avoir eu des liaisons avec l’homme d’affaires.

    La commission compte également enquêter sur de possibles infractions aux lois sur les rémunérations des présidents américains ainsi qu’aux règles de financement de campagnes. Le volet sur les abus de pouvoir se centrera sur «les attaques contre la presse, le pouvoir judiciaire et les forces de l’ordre» ainsi que «l’usage à mauvais escient du droit de gracier et autres pouvoirs présidentiels», a précisé la commission.
    En parallèle, ce sont trois autres puissantes commissions de la Chambre des représentants – Renseignement, Affaires étrangères et Contrôle du gouvernement – qui ont lancé les demandes d’informations concernant la Russie.
    Donald Trump avait suscité la polémique après un sommet avec Vladimir Poutine en juillet 2018, car il avait semblé prendre la défense du président russe, dont le pays est accusé de s’être ingéré dans la campagne présidentielle de 2016.

    Comments

    comments

test pub

Vérifiez également

boni yayi

Crise politique au Bénin: les Fcbe lancent un appel international d’assistance

Le parti Force cauris pour un Bénin émergent (FCBE) est revenu ce soir, sur l’appel ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Please copy the string etGk19 to the field below: