Accueil / Environnement / Le réchauffement climatique pourrait menacer jusqu’à 50% des espèces dans 33 régions clés
© Fournis par Francetv info
© Fournis par Francetv info

Le réchauffement climatique pourrait menacer jusqu’à 50% des espèces dans 33 régions clés

L’Amazonie et Madagascar font partie des régions les plus menacées.

C’est un chiffre alarmant. Entre un quart et la moitié des espèces pourraient localement être menacées d’extinction par le réchauffement climatique d’ici 2080 en Amazonie, à Madagascar et dans une trentaine de régions du monde parmi les plus riches en biodiversité, selon une étude (pdf) parue mercredi 14 mars dans la revue Climatic Change. Elle est co-produite par l’université d’East Anglia, l’université James Cook et le WWF(en anglais).

À +4,5°C de réchauffement par rapport à la Révolution industrielle, 48% des espèces seront concernées. C’est l’horizon qui se dessine si rien n’est fait pour réduire les émissions de gaz à effet de serre. A l’inverse, ce risque sera divisé par deux si la hausse de la température moyenne est contenue à +2°C, comme le prévoit l’accord de Paris pour le climat.

Parmi les espèces menacées se trouvent, selon l’ONG WWF, l’éléphant d’Afrique, la tortue de mer, le pandat géant et le lycaon, un chien sauvage d’Afrique.

Comments

comments

test pub

Vérifiez également

Une chenille monarque à Miami Beach, en Floride, le 19 mars 2016.

Afrique : la chenille légionnaire attaque le continent et menace la sécurité alimentaire

Dans les grandes exploitations agricoles comme dans les plus petites parcelles d’Afrique se joue une ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Please copy the string FYVaDR to the field below: