Accueil / Afrique / France : 60% des sondés estime que l’Hexagone accueille «trop» de migrants
En lisant le sondage, Emmanuel Macron aura toutefois la satisfaction, très relative, de constater que la défiance à l'égard de la politique migratoire était encore plus forte sous le précédent quinquennat (82 % en 2015). HANDOUT/REUTERS
En lisant le sondage, Emmanuel Macron aura toutefois la satisfaction, très relative, de constater que la défiance à l'égard de la politique migratoire était encore plus forte sous le précédent quinquennat (82 % en 2015). HANDOUT/REUTERS

France : 60% des sondés estime que l’Hexagone accueille «trop» de migrants

SONDAGE – Près de trois quart des personnes interrogées jugent que l’action du gouvernement n’est «pas à la hauteur» des enjeux de la crise migratoire, selon une enquête Odoxa-Dentsu Consulting pour France Info et Le Figaro.

Pour six Français sur dix, le pays accueille «trop» de migrants. Même les sympathisants de gauche ne pensent pas que la France n’en accueille «pas assez», selon un sondage réalisé mardi et mercredi auprès d’un échantillon représentatif de 967 Français, par Odoxa-Dentsu Consulting pour France Info et Le Figaro. Sans surprise, c’est parmi les sympathisants du Rassemblement national (ex-FN) que l’on compte le plus de Français jugeant que les migrants sont accueillis en nombre excessif (98 %).

Cette position atteint 76 % chez Les Républicains (LR), 42 % parmi La République en marche (LaREM) et tout de même 36 % dans les rangs de la France insoumise. Au total, toutes sensibilités confondues, il y a six fois moins de Français estimant que l’on ne reçoit «pas assez» de migrants (10 %) que ceux qui pensent qu’on en accueille «trop» (60 %). Pour 30 % des Français, le pays accueille «le bon nombre de migrants», c’est-à-dire ni trop ni pas assez. Ce chiffre atteint 45 % pour la LaREM et pour le Parti socialiste, il est à 18 % chez LR.

L’Europe critiquée

Dans leur ensemble les Français jugent très nettement (73 %) que l’action du gouvernement n’est «pas à la hauteur» des enjeux de la crise migratoire. En lisant le sondage, Emmanuel Macron aura toutefois la satisfaction, très relative, de constater que la défiance à l’égard de la politique migratoire était encore plus forte sous le précédent quinquennat (82 % en 2015). Les sympathisants LR, qui pourraient voir plutôt favorablement certains volets de l’action gouvernementale, sont en revanche largement défavorables à sa politique migratoire (76 %). Selon Céline Bracq, la directrice générale d’Odoxa, «cela peut expliquer la radicalisation des positions des leaders de la droite, dont Laurent Wauquiez. S’il n’en retire aucun bénéfice, c’est que la surenchère verbale ne convainc pas les Français et qu’ils se montrent assez désabusés à ce sujet, les gouvernements peinant à les convaincre sur leur politique d’immigration».

Sur ce thème, les critiques se sont également renforcées à l’égard de l’Europe: 73 % des Français ne lui font pas confiance pour régler la question des migrants, davantage qu’en 2015 (+ 7 points).


 

Comments

comments

test pub

Vérifiez également

Des réfugiés camerounais, ici à Bashu-Okpambe, dans l'Etat de Cross Rivers, au sud-est Nigeria, le 31 janvier 2018.
© PIUS UTOMI EKPEI / AFP

Cameroun : les réfugiés se trouvant au Nigeria repoussent l’aide humanitaire de Yaoundé

Les réfugiés camerounais au Nigeria écrivent au HCR pour dire non à l’aide humanitaire que ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Please copy the string AnEXhO to the field below: