Accueil / Sports / Football : Hakim Ziyech mis à l’écart par Hervé Renard
Hervé Renard, entraîneur de la sélection marocaine. © Jacques Brinon/AP/SIPA
Hervé Renard, entraîneur de la sélection marocaine. © Jacques Brinon/AP/SIPA

Football : Hakim Ziyech mis à l’écart par Hervé Renard

Le joueur de l’Ajax d’Amsterdam a été écarté de la sélection du coach des Lions de l’Atlas. Il a expliqué aux médias néerlandais qu’il ne jouerait plus pour le Maroc tant que Hervé Renard serait aux commandes de la sélection nationale.

Hakim Ziyech, le prodige maroco-néérlandais, sera le grand absent de la rencontre amicale qui devrait opposer le Maroc aux Pays-Bas, le 31 mai à Agadir. Le milieu de terrain qui brille sous le maillot de l’Ajax Amsterdam ne se fait plus d’illusions quant à sa sélection. « Avec Hervé Renard, c’est devenu quelque chose de personnel. Tant qu’il est là, je pense à autre chose », a déclaré celui qui a été récemment désigné meilleur joueur du championnat néerlandais au micro d’une chaîne sportive.

Rien n’est encore joué, pourtant…

Pourtant, Hervé Renard n’a pas encore arrêté sa liste pour ce match amical. Et le sélectionneur n’a pas définitivement fermé définitivement sa porte au milieu offensif. « Il n’est pas exclu de la liste, il n’est pas retenu. C’est différent. C’est un joueur qui a d’énormes qualités et qui est toujours sélectionnable », avait précisé Renard, lors de sa dernière conférence de presse, la veille d’une rencontre Maroc-Burkina Faso disputée le 24 mars dernier à Marrakech.

La mise à l’écart de Hakim Ziyech remonte à sa non-sélection à la CAN 2017, jouée au Gabon en janvier dernier. Le choix du sélectionneur avait alors surpris le public marocain. D’autant plus que Ziyech, superstar aux Pays-Bas (avec 11 buts cette saison), avait volontairement choisi de jouer pour la sélection marocaine, alors qu’il était dans les tablettes des Oranje. La légende vivante du football néerlandais, Marco Van Basten (triple ballon d’or) avait d’ailleurs qualifié le choix du joueur de 23 ans formé aux Pays-Bas de « stupide » et l’agent de Ziyech de « vendeur de gâteaux ».

Il n’est pas exclu de la liste, il n’est pas retenu. C’est différent.

Le parcours honorable des Lions de l’Atlas, qui ont réussi à franchir le cap du premier tour de la dernière Coupe d’Afrique des nations (meilleure performance depuis treize ans), avait néanmoins fini par rassurer les supporters marocains quant aux choix du double champion d’Afrique qui avait pris les rênes de la sélection en 2016.

La mise à l’écart de Ziyech semble désormais acceptée de tous, y compris par le premier intéressé : « Je sais qu’un sélectionneur ne reste jamais longtemps en place. Donc, je prends mon mal en patience », conclut le joueur qui réaffirme « ne pas regretter son choix de jouer pour le Maroc ».

Comments

comments

test pub

Vérifiez également

paulbiya-592x296-1478689109

Cameroun : l’engagement de Paul Biya de s’occuper personnellement de l’organisation de la CAN 2019

Après la déclaration de Ahmad Ahmad, le président de la Confédération africaine de football, sur ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Please copy the string 2MuV3w to the field below: