Accueil / Eco & Business / Finance : convention entre la Banque Chinoise de Développement et Afriland First Group
Paul  Fokam, patron de la la banque camerounaise Afriland First Group
Paul Fokam, patron de la la banque camerounaise Afriland First Group

Finance : convention entre la Banque Chinoise de Développement et Afriland First Group

La China Africa Développement Funds, filiale de la Banque chinoise de développement, et la banque camerounaise Afriland First Group ont signé une convention stratégique globale le 25 septembre 2017 qui a pour but de promouvoir le développement des projets en Afrique.

Cette convention signée par les présidents des deux institutions, fait du Dr Paul  Fokam, président d’Afriland First Group, partenaire stratégique du fonds Sino Africain, China Africa Development Funds, la plus importante institution mise sur pied par le gouvernement chinois et dont la mission est d’accompagner et de financer les entreprises chinoises qui veulent investir en Afrique. Il portera désormais les projets des 54 pays africains auprès de l’institution chinoise.

La convention a été signée en marge du 3ème Forum Investir en Afrique organisé par la Banque mondiale, la Banque chinoise de développement et le gouvernement sénégalais, du 25 au 27 septembre dernier dans la capitale sénégalaise. Elle se situe dans le prolongement de l’accord de prêt signée en juin 2015 à Beijing (Chine) entre la banque chinoise et Afriland First Bank Cameroun pour le financement de 36 millions d’euros en faveur des PME au Cameroun.

D’ailleurs, Afriland First Bank Guinée Conakry devrait, sous peu, bénéficier d’un prêt de 20 millions d’euros, suite à la convention signée par l’Administrateur directeur général d’Afriland First Bank Guinée Guy-Laurent Fondjo et le Président de la Banque chinoise de développement, Hu Huaibang, en 2016 en Chine.

par Amadjiguéne Ndoye

Comments

comments

test pub

Vérifiez également

Un segment de la route reliant Brazzaville, Dolisie et Pointe noire.
© AFP PHOTO / Laudes Martial Mbon

Congo – FMI : Brazzaville veut « reprofiler ou refinancer » sa dette

Le Congo-Brazzaville a annoncé jeudi 5 octobre qu’il souhaitait engager des négociations avec ses créanciers pour ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Please copy the string yA8H3W to the field below: