Accueil / Faits Divers / Des chaussettes de luxe à 14.000 euros achetées par un Américain
Boutique de Mes Chaussettes Rouges, dans le 15ème arrondissement à Paris MCR
Boutique de Mes Chaussettes Rouges, dans le 15ème arrondissement à Paris MCR

Des chaussettes de luxe à 14.000 euros achetées par un Américain

Le distributeur Mes Chaussettes Rouges vient de battre un nouveau record de vente sur son site internet. Un client américain a commandé une quarantaine de paires dans de luxueuses matières.

Pas moins de 14.000 euros de… chaussettes. C’est la commande passée par un client américain sur le site Mes Chaussettes Rouges, start-up française spécialisée dans la vente de chaussettes haut-de-gamme, avec des marques comme Gammarelli ou Mazarin. «C’est la première fois que nous avons un si gros montant d’un seul coup», expliquent Vincent Metzger et Jacques Tiberghien, fondateurs de Mes Chaussettes Rouges. Leurs records précédents s’élevant plutôt aux alentours de 4 000 euros, grâce aux commandes d’un prince arabe et d’un milliardaire suisse.

«Trois paires en poils de cervelt, à 1 275 dollars chacune»

Vincent Metzger et Jacques Tiberghien, fondateurs de Mes Chaussettes Rouges

Mais ce montant n’aurait pu être atteint par le distributeur français sans l’acquisition en 2016 d’un prestigieux concurrent William Abraham, fabricant américain de chaussettes de luxe dont les prix atteignent des sommets. «C’est ce qui explique ce nouveau record. Parmi la quarantaine de chaussettes commandées, il y avait trois paires en poils de cervelt, une espèce de cerf rouge extrêmement rare, à 1 275 dollars chacune (1 023 euros)».

La commande passée avant Noël comprenait également des paires en poils de vigogne (de la famille du lama) ou encore en cachemire, toutes de la marque William Abraham dont ce client est un habitué. «Quelques semaines après, il a même voulu repasser une commande de chaussettes en cervelt mais nous n’avions plus sa pointure. Nous disposons de très peu de stocks pour ce type de modèles très peu demandés». Durant l’année 2017, l’entreprise a atteint la 43ème commande de chaussettes d’un même client sur le site, «un fidèle des fidèles!», assurent Vincent Metzger et Jacques Tiberghien, qui vendent en moyenne 300 000 paires par an.

Des chaussettes de luxe, mais pas que…

Mais la start-up, qui a commencé à vendre uniquement par internet en 2009, avant d’ouvrir une première

Modèle de chaussettes «super-solide»

boutique à Paris en 2013, ne se contente pas d’une clientèle haut-de-gamme. Avec un choix de 400 modèles, le spécialiste du mi-bas s’est récemment lancé dans un modèle «super solide» en fil d’Ecosse, disponible pour une vingtaine d’euros. Avec ce nouveau modèle, qui a nécessité deux ans de R&D et 50 000 euros d’investissements, les deux fondateurs espèrent bien conquérir d’autres circuits de distribution et toucher un public plus large. La «super-solide» représente déjà 20% de leurs ventes, soit 70% de leur croissance en 2017.

Comments

comments

test pub

Vérifiez également

L'actrice pornographique Stephanie Clifford, alias Stormy Daniels, sur le plateau du Jimmy Kimmel Live, le 30 janvier 2018. - Capture d'écran Youtube

États-Unis : Stormy Daniels, une actrice porno, nie avoir eu des relations sexuelles avec Trump

Dans un communiqué, l’actrice pornographique Stormy Daniels dément avoir couché avec Donald Trump et reçu ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Please copy the string Hzz3gF to the field below: