Accueil / Afrique / Corne de l’Afrique : les migrants ont été jetés par-dessus bord par les passeurs
Des migrants illégaux en attente d'une reconduite vers la Somalie, en septembre 2016 à Aden, ville portuaire dans le sud du Yémen.
© SALEH AL-OBEIDI / AFP
Des migrants illégaux en attente d'une reconduite vers la Somalie, en septembre 2016 à Aden, ville portuaire dans le sud du Yémen. © SALEH AL-OBEIDI / AFP

Corne de l’Afrique : les migrants ont été jetés par-dessus bord par les passeurs

Ce jeudi 10 août 2017, quelque 180 migrants africains qui avaient pris place en bateau ont été jetés par-dessus bord par des passeurs au large du Yémen. On dénombre au moins cinq morts et 50 personnes portées disparues, selon l’Organisation internationale pour les migrations (OIM). Le même drame s’était produit la veille.

Mercredi, 120 migrants en provenance de la corne de l’Afrique avaient été jetés à la mer délibérément par des passeurs à l’approche de la côte de la province de Chabwa, dans le sud du Yémen.

L’OIM avait alors estimé à environ 50 le nombre de victimes, dont 29 découvertes dans des tombes creusées à la hâte sur la plage.

Jeudi, toujours au large du Yémen, un deuxième drame du même genre s’est produit, selon l’OIM. Quelque 180 personnes au total, en provenance de Somalie et d’Ethiopie, ont été jetées à la mer par des passeurs.

L’organisation dit travailler étroitement avec le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) pour donner une sépulture aux morts et soigner les survivants.

Les migrants en provenance de cette région continuent d’affluer au Yémen, un pays pourtant pauvre et traversé par la guerre. Ces personnes ont l’espoir d’atteindre des pays du Golfe plus riches, selon l’OIM.

Avec agences

Comments

comments

test pub

Vérifiez également

Manifestation à l'appel de l'opposition togolaise dans les rues de Lomé, le 5 octobre 2017 (image d'illustration).
© MATTEO FRASCHINI KOFFI / AFP

Crise au Togo : l’opposition durcie le ton et campe sur ses positions concernant le dialogue

L’opposition togolaise est de nouveau descendue dans les rues de Lomé, mercredi 13 décembre. Alors ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Please copy the string Bl4d5k to the field below: