Accueil / Politique / Canada : l’ambassade du Cameroun assiégé par la diaspora anglophone
Le tissu du RDPC, parti au pouvoir, a aussi été déchiré et brûlé par ces pro-sécessionnistes
Le tissu du RDPC, parti au pouvoir, a aussi été déchiré et brûlé par ces pro-sécessionnistes

Canada : l’ambassade du Cameroun assiégé par la diaspora anglophone

Des Camerounais de la région anglophone de la diaspora ont encore manifesté leur dissidence ce vendredi 11 août 2017.

Après l’Allemagne en début de semaine, c’est au tour de la représentation diplomatique du Cameroun au Canada de recevoir la visite de ces manifestants qui ont assiégé les locaux de ladite ambassade.

Scandant des slogans hostiles au régime de Yaoundé aux sons de vuvuzela, ils ont déchiré le drapeau camerounais avant de hisser celui de « l’Ambazonie ».

Le tissu du RDPC, parti au pouvoir, a aussi été déchiré et brûlé par ces pro-sécessionnistes. Certains responsables de l’ambassade du Cameroun au Canada ont assisté impuissants à ce spectacle.

La manifestation a débuté par le dépôt d’un cercueil symbolisant le régime Biya devant la représentation diplomatique. Dans la vidéo ci-dessous, les manifestants ont exigé la libération des membres du Consortium qui sont incarcérés depuis le début de cette crise.

Cette manifestation a certainement été inspirée par la déconvenue que certains membres du gouvernement ont eue lors de leurs tournées d’explication sur la crise anglophone à la diaspora.

Lundi dernier, quelques Camerounais dirigés par Ayaba Cho Lucas ont saisi l’ambassade de la République du Cameroun en Allemagne et ont eux aussi hissé le drapeau du « Cameroun anglophone ». Ils ont été rapidement arrêtés par la police allemande, mais ils ont tous été relâchés sous caution.

Comments

comments

test pub

Vérifiez également

Les partisans de la Nasa, la coalition d'opposition, continue les manifestations, comme ici à Mombasa, le 13 octobre 2017.
© REUTERS/Joseph Okanga

Kenya : vive tension et opposition décidée à ne pas baisser les bras malgré les morts

La tension reste vive au Kenya. Cette semaine des affrontements entre partisans de l’opposition et ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Please copy the string LoXqDR to the field below: