Accueil / Justice / Cameroun : réquisitoires sans concession pour les activistes anglophones jugés
Cette photo prise le 17 février 2018, montre une vue du palais de justice de Mokolo, région de l'Extrême-Nord, Cameroun.
© AFP/Alexis Huguet
Cette photo prise le 17 février 2018, montre une vue du palais de justice de Mokolo, région de l'Extrême-Nord, Cameroun. © AFP/Alexis Huguet

Cameroun : réquisitoires sans concession pour les activistes anglophones jugés

Une dizaine d’activistes anglophones, arrêtés au tout début de la crise sociopolitique qui secoue les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest, étaient ce vendredi au tribunal militaire de Yaoundé.  Ils sont jugés entre autres pour des faits d’hostilité contre la patrie, révolution, terrorisme et même assassinats. Des faits graves, pour la plupart, passibles de la peine capitale, selon le Code pénal camerounais. A l’audience, les plaidoiries des avocats de la partie civile et les réquisitions du ministère public ont été sans pitié.

Comments

comments

test pub

Vérifiez également

Mebe Ngo'o

Corruption au Cameroun : la justice osera-t-elle interpeller Mebe Ngo’o

Certains observateurs questionnent le maintien en liberté de l’ancien ministre des Transports. Ce qui, pensent-ils, ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Please copy the string ONRLvp to the field below: