8.2 C
New York
samedi, octobre 24, 2020
Home A La Une Cameroun: Paul Biya vu sans masque obligatoire aux côtés de Christophe Guilhou

Cameroun: Paul Biya vu sans masque obligatoire aux côtés de Christophe Guilhou

Par NHL.

Une brève apparition diversement interprétée dans l’opinion camerounaise et qui fait egalement taire la rumeur pour les sceptiques.

Le Président Biya au dessus de ses propres hautes instructions?

Le Président camerounais, Paul Biya, sans masque hier 16 Avril 2020, alors qu’il recevait l’ambassadeur de France, Christophe Guilhou qui en portait un. Même s’ils ne se sont pas serré les mains, ce fait n’a pas manqué de susciter le débat dans les chaumières, au regard des dernières mesures strictes instruites par le Minsanté, sur le port obligatoire du masque de protection dans les lieux publics.

Si les consignes du port de masque au Cameroun sont obligatoires depuis lundi dernier dans les lieux publics, le Président pourrait alléguer n’y être pas pour s’en imposer un pour la circonstance. Monsieur Christophe Guilhou en fit-il donc un peu trop, en arborant le sien ? Le Président Biya aurait-il tout de même dû porter un, parce qu’ il s’agissait aussi de communiquer sur des consignes d’ailleurs hautement instruites par lui, en prêchant par l’exemple ?
Le Cameroun serait-il cet espace où les instructions données par le Président de la République, ne sont jamais faites pour lui, mais pour les autres?
Les camerounais ont toujours le souvenir de la fameuse loi (article 66) portant sur la déclaration des biens des personnes importantes du gouvernement, dont lui en 1er.

Les deux hommes ont évoqué naturellement la pandémie du coronavirus en France et dans le monde. 
« Je viens de recevoir au Palais de l’Unité, l’Ambassadeur de France au Cameroun, Christophe Guilhou. Au menu de notre échange de cet après-midi: la gestion de la pandémie COVID-19 au Cameroun, en France et dans le monde », avons-nous sur un tweet au nom de Paul Biya.

La dernière apparition du locataire depuis 38 ans du Palais d’Etoudi, remontait au 11 mars, aux côtés de Peter Henry Barlerin, ambassadeur des USA au Cameroun.
35 jours donc ce sont écoulés depuis lors et malgré la crise du Corona Virus, il était resté silencieux. Suscitant de vives polémiques.
Le Président Maurice Kamto en brandissant la constitution camerounaise, a saisi Cava Yégue Djibril, Président de l’assemblée nationale, afin qu’il constate la vacance du pouvoir du Président Paul Biya.
Pour rappel, deux importants décrets ont été pris par lui avant sa sortie hier, notamment sur l’autorisation d’un certain nombre de remises et de commutations de peines de prisonniers et la nomination de Joseph Owona, un ancien ministre, au Conseil constitutionnel en remplacement de Foumane Akame, décédé l’année dernière.

Comments

0 comments

Most Popular

Marches du 22 Septembre: la qualification d’ insurrection est non fondée selon Cabral Libii

En tournée en France, Libii Li Ngué Cabral, Président du PCRN était notre invité dans le Point Diaf-tv du 29 Septembre.Ont été...

(video)Me Alice Nkom: « Kamto fait peur du fait de sa capacité extraordinaire de mobilisation »

Organisées par le MRC et d'autres partis dont le CPP d'Edith Kahbang Walla, les marches du 22 Septembre avaient laissé enfler une...

Cameroun: CE QUE PENSE LA CONVERGENCE PANAFRICAINE DES MANIFESTATIONS DU 22 SEPTEMBRE 2020

Il est tout à fait normal dans une démocratie ou une dictature, que des citoyens frustrés ou mécontents se lèvent pour exprimer...

Georgette Nekalo sur Diaf-TV: « Ouattara n’a pas le droit de détruire ce qui nous appartient à nous tous ».

Côte d’Ivoire, un pays en effervescence depuis la candidature confirmée puis validée récemment par le conseil constitutionnel ivoirien, du Président sortant Alassane...

Recent Comments

Comments

0 comments