Accueil / Société & Santé / Cameroun: Maurice Kamto demande le retrait du livre sur la fellation et la sodomie
Maurice Kamto sur Diaf-tv
Maurice Kamto sur Diaf-tv

Cameroun: Maurice Kamto demande le retrait du livre sur la fellation et la sodomie

Candidat à la présidence de la république, le Professeur Maurice Kamto qui se trouve depuis mercredi en tournée électorale dans la région de l’Adamaoua, au Centre Nord du Cameroun a vigoureusement réagi à la polémique suscitée par la découverte dans les manuels scolaires d’enseignements équivoques. L’universitaire et ancien ministre délégué à la justice (2004 -2011) demande le retrait pur et simple des ouvrages à problème.

Diaf-TV qui a obtenu copie de cette déclaration la publie intégralement, d’autant qu’elle est la première de tous les 9 candidats en course pour la direction du pays.

Ci-après, la réaction de Maurice Kamto sur le programme du livre des classes de 5eme

Nous avons pris connaissance avec effarement, en ce début d’année scolaire 2018-2019, du contenu d’un livre inscrit au programme du secondaire dont voici les références:  »L’excellence en science 5ème, livre de l’élève », des éditions NMI Education. Sous le prétexte de préserver nos enfants des dérives sexuelles, les auteurs et promoteurs de cet ouvrage procèdent à un enseignement qui nous semble des plus suspect. En effet, nous pensons
qu’il s’agit d’une volonté d’initiation déguisée de la jeunesse camerounaise aux dérives propres à certaines pratiques sexuelles ouvrant la voie à la dépravation des mœurs de nos jeunes enfants dont l’âge moyen en classe de cinquième est de 12 ans. En nous abstenant d’employer ici les mêmes termes scandaleux et impudiques que ceux utilisés dans cet ouvrage, nous condamnons fermement la description, illustration à l’appui, et la promotion à peine dissimulée des dérives et de la perversité prônées dans ce manuel scolaire destiné aux tout jeunes enfants. Nous fustigeons cette banalisation de l’usage de certains termes que nous analysons comme une préparation mentale de nos jeunes enfants à s’y familiariser et à s’en accommoder. Cela est absolument inacceptable! Nous disons oui à une éducation à la sexualité qui exalte les bonnes mœurs. Cependant, nous sommes opposés à ce qu’elle s’appuie comme c’est le cas ici sur des biais et un esprit racoleur, car l’objectif de bonne éducation à la sexualité peut être atteint en préservant une certaine pudeur.
J’en appelle donc à tous les Camerounais pour qui la famille, les enfants, et l’éducation sont des valeurs inviolables, à joindre leurs voix à la mienne afin que cette entreprise de perversion massive de notre jeunesse soit dénoncée, combattue, arrêtée et anéantie.
Protégeons nos enfants ! Pour cela disons non à cette manœuvre de perversion de notre système éducatif, et réclamons ensemble le retrait pur et simple de ce manuel scolaire .

Maurice Kamto

#MK18
#changement
#renaissance

AGA

Comments

comments

test pub

Vérifiez également

Protais Ayangma

Cameroun: l’hommage du Mouvement Ecam au batisseur nommé Kadji Defosso

En hommage au baron d’affaires Kadji Defosso, voici un émouvant témoignage que le président du ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Please copy the string Nr7r1j to the field below: