Accueil / Débats et Opinions / Cameroun : lettre à monsieur le ministre Fame NDONGO
Le ministre de l'enseignement supérieur Jacques Fame NDONGO
Le ministre de l'enseignement supérieur Jacques Fame NDONGO

Cameroun : lettre à monsieur le ministre Fame NDONGO

Vous avez demandé que nous rentrions à l’école pour avoir dénoncé l’enfumage que vos collègues ont essayé de faire avaler aux camerounais. Cette instruction révèle à suffisance que vous êtes largué et fatigué. Alors prenez votre retraite. Ce n est pas une punition la retraite cher Monsieur.

Si vous aviez un peu d’estime pour les jeunes que vous formez, vous n’auriez pas insisté sur cette bêtise dans laquelle vous ont plongé vos collègues paresseux.

Monsieur le Prof d université il y a des domaines dans et pour lesquels on est étudiant, donc à l ecole, tant qu’ on y est en activité. C est l informatique. Voyez-vous ce que je veux dire? Monsieur le Ministre, nous n avons jamais quitté l ecole, c est d ailleurs pour cela que nous disons aisement que vos collegues sont dans l’ esbroufe et le mensonge parce que paresseux et incompétents.

Après autant d années passées à exercer des fonctions managériales, il n y a pas de doute que seule la fatigue explique cette faute élémentaire qui vous discrédite, vos collaborateurs avec. Peut-être un signe vous appelant à quitter les choses avant qu elles ne vous lâchent.

Monsieur le Prof Ministre, un manager rompu à l’exercice qui est le vôtre, aurait compris qu il ne revient pas mécaniquement aux Prof d’université de venir parler technique sur des sujets comme ceux où vos deux Prof en Informatique sont venus se ridiculiser en mondo visio. Cette tâche est dédiée aux experts. Vous devez le savoir mieux que nous, tout prof d’une discipline telle la nôtre, n est pas expert dans celle ci de facto. Et cela doit etre aussi valable dans d autres disciplines.

Monsieur le Prof Ministre, ce que vous distribuez aux enfants n est en rien un ordinateur nvlle génération. Vous devez etre fatigué pour continuer à repeter ces mots qu on vous a mis dans la bouche comme un ecolier. Ressaisissez-vous. Rapprochez vous d experts serieux et pas de Profs largués.

Je comprends que le mélange de genre bizarre érigé en règle dans notre pays, ne put s arreter au seuil de l enfumage que vous et vos amis venez de commettre. Normal dans votre paradigme que des Profs se bousculent devant les caméras en experts, pour dires des conneries.

Tenez, j oubliais, dans ce pays où le cumul de fonctions est la règle, comment s’ offusquer de cet etat de fait? Eux qui sont déjà des demiurges à côté de votre creature commune, Dieu le pere.

Monsieur le Prof Ministre, vos collaborateurs avec, par respect pour nos enfants, nos jeunes freres et de la discipline qu enseignent vos deux autres collègues venus defendre votre « affaire la », cessez de ramener dans vos discours, votre agacement difficilement maîtrisable et qui ne vous honore pas.

Je vous l ai déjà dit, les erreurs ça peut arriver et les hommes brillants les acceptent et avancent.
La correspondance de votre collègue s’ asseyant cetre autre fois sur la piste de la performance, l a encore enfoncé. Des détails élémentaires pour parler de performance d’un ordinateur n étant pas mentionnés.
A notre tour de vous suggérer un conseil: prenez un petit congé et reposez vous tous bien. Cela vous fera du bien. Demain est un autre jour.

Empereur Yollson, un Bambè  boy.

Comments

comments

test pub

Vérifiez également

Double Nationalité Cameroun

Cameroun-Présidentielle 2018: clarifications sur le vote de certains électeurs non autorisés par le code électoral

Profitons de la Présidentielle 2018 pour clarifier la question de la fameuse double nationalité accordée ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Please copy the string IS8aTD to the field below: